ActualitésLes glaciers suisses continuent de fondre massivement

Actualités

17 Oct

Les glaciers suisses continuent de fondre massivement

Genève – Le recul des glaciers suisses s’est poursuivi massivement durant l’été 2020, a indiqué l’Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT), précisant, toutefois, que la fonte est moins dramatique qu’entre 2017 et 2019.

Le déclin reste cependant massif et change l’image des Alpes, a indiqué la SCNAT dans un communiqué publié vendredi, relevant que les marges glaciaires se retirent et de petits lacs de montagne se créent.

Des différences sont à noter entre les glaciers plats de basse altitude et les glaciers des hautes altitudes du sud du Valais, du Tessin et de l’Engadine. En haute altitude, il y a eu beaucoup de neige au début de l’hiver et des chutes de neige en été, d’après la SCNAT.

Les premiers, comme celui de Tsanfleuron, ont enregistré une réduction moyenne de l’épaisseur de glace de 2 mètres. Les seconds, comme le Glacier de Findelen ou le Glacier de Basòdino, n’ont perdu qu’environ 0,5 mètre en épaisseur.

En novembre 2019, les chutes de neige sont arrivées en montagne environ deux semaines plus tôt que la normale, selon la SCNAT. De nouveaux maximums de neige fraîche ont même été enregistrés sur le versant Sud des Alpes en novembre, mais l’hiver ayant ensuite été trop doux, la plupart des précipitations en dessous de 1000 mètres sont tombés tout au long de l’hiver sous forme de pluie.

En mai, il y avait de la neige sur les glaciers, ce qui correspond à la moyenne des dix dernières années, écrit la SCNAT. Toutefois, la fonte des neiges a commencé tôt et à des niveaux élevés. En septembre, l’épaisseur de neige la plus basse enregistrée depuis le début des mesures il y a siècle a été mesurée au glacier d’Aletsch près du Jungfraujoch.

En juin, de nouvelles chutes de neige ont ralenti le déneigement déjà en cours. En août, il y a eu deux fois de la neige jusqu’à 2000 mètres, contrairement aux deux dernières années.

D’après l’étude, près de 2% du volume total des glaciers ont été perdus dans toute la Suisse au cours des douze derniers mois. Les glaciers suisses ont perdu tellement d’eau depuis 1960 que le volume d’eau correspond à celui du lac de Constance, une étendue d’eau de 63 kilomètres de long sur la frontière austro-germano-suisse, insiste le rapport.

Voir Aussi