ActualitésLigne ferroviaire dans l’Arctique: Le projet ne suscite plus l’enthousiasme d’Oslo et d’Helsinki

Actualités

epa06145299 Commuters at the Helsinki main railway station, where services are cancelled, in Helsinki, Finland, 14 August 2017. Finland's train drivers are striking on the evening of 14 August to midnight 15 August, to protest against the deregulation of Finland's state railways. Finland's Minister of Transport and Communications, Anne Berner, claims the move will open the sector up to competition and lead to cheaper fares.  EPA/KIMMO BRANDT
11 Fév

Ligne ferroviaire dans l’Arctique: Le projet ne suscite plus l’enthousiasme d’Oslo et d’Helsinki

Helsinki- Le projet de ligne ferroviaire dans l’Arctique ne serait pas viable financièrement selon tous les modèles de financement étudiés, a dévoilé lundi un rapport du groupe de travail finno-norvégien sur le projet.

Le volume de transport annuel devrait se situer à environ 2,5 millions de tonnes pour couvrir les coûts de maintenance, a expliqué le rapport, notant qu’un tel volume ne peut être considéré comme réaliste sans changements significatifs dans les activités de la région ou dans le coût des différents modes de transport.

Selon le rapport, la pleine utilisation de la voie ferrée arctique dans la chaîne de transport vers l’Europe centrale impliquerait avant tout l’amélioration de la capacité de la liaison principale en Finlande, en particulier la ligne la plus fréquentée de l’axe Helsinki-Tampere.

De nombreuses organisations ont fait part de leurs préoccupations concernant l’impact du projet de la ligne ferroviaire sur l’environnement et le peuple Sami, chose qui a été soulevée par des représentants du Parlement Sami de Finlande et de Norvège lors des négociations avec le groupe de travail.

Le Parlement Sami de Finlande s’était opposé à ce projet en raison notamment de sa menace à la structure culturelle et son impact sur l’élevage des rennes.

La poursuite du projet ou sa suspension n’est pas encore tranchée à ce jour, dans l’attente d’une décision politique de la Finlande et la Norvège.

 

Voir Aussi