ActualitésL’organisation de la 11è conférence arabe de l’énergie en 2018, une occasion pour présenter…

Actualités

Rebbah - SG de l'OAPEC - MAP ECO
13 Sep

L’organisation de la 11è conférence arabe de l’énergie en 2018, une occasion pour présenter l’expérience marocaine

Rabat – L’organisation par le Maroc de la 11ème conférence arabe de l’énergie, en 2018, constituera une occasion pour présenter l’expérience marocaine dans le domaine et explorer les perspectives de partenariats de qualité pendant la prochaine étape, a indiqué, mardi à Rabat, M. Aziz Rabbah, ministre de l’Energie, des Mines et du Développement durable.

Lors d’une conférence de presse animée conjointement avec M. Abbas Ali Naki, secrétaire général de l’organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP), M. Rabbah a précisé qu’il a été convenu, lors de la précédente édition de la conférence tenue à Abou Dhabi, d’organiser la prochaine édition au Maroc eu égard aux importantes mutations énergétiques que connaît actuellement le pays, aux progrès en termes de développement durable enregistrés et aux questions de l’environnement et du climat.

Les évolutions importantes en matière d’énergies alternatives telles l’énergie solaire, éolienne, hydraulique survenues au Maroc, outre l’accroissement du volume des investissements dans le domaine de l’énergie tant dans le secteur privé national qu’international, l’évolution de la production d’électricité, les projets gaziers de grande envergure ont renforcé l’intérêt majeur pour l’exploration de l’expérience marocaine en la matière, a estimé le ministre.

L’OPAEP s’intéresse notamment à l’orientation du Maroc à travers des projets innovants tels le projet de gaz naturel à Jorf Lasfar et le projet de gazoduc Maroc-Nigeria, a souligné M. Rabbah.

Il été convenu de débattre, lors de la 11ème conférence arabe de l’énergie, des questions énergétiques telles l’énergie fossile, les énergies renouvelables, la production d’électricité, outre des activités liées à l’énergie dont le transport et la logistique, a poursuivi le ministre.

Selon un accord de principe, la ville de Marrakech abritera, en octobre 2018, les travaux de la conférence qui connaîtra la présence de plusieurs ministres arabes intéressés par le secteur, de représentants de sociétés privées arabes, internationales, de l’agence internationale de l’énergie (AIE), de la Ligue arabe, de banques et d’institutions financières intéressées par la question, a annoncé M. Rabbah ajoutant qu’une commission mixte préparatoire de la 11è conférence arabe de l’énergie a été créée afin d’assurer une bonne organisation et confirmer la capacité du Maroc à abriter des conférences importantes.

Pour sa part, le secrétaire général de l’OPAEP a fait savoir que la conférence se tient une fois tous les quatre ans dans les pays arabes en fonction des besoins énergétiques. Les responsables se mettront d’accord avec les spécialistes dans le domaine de l’énergie pour déterminer les questions logistiques et définir le programme de travail pour garantir la réussite de cette édition.

M. Naki s’est félicité de la capacité du Maroc à organiser des conférences similaires et de son leadership en la matière, se déclarant confiant quant à la réussite de cette importante réunion d’autant plus qu’elle sera marquée par la présence de ministres de l’énergie, du pétrole en provenance de pays arabes et de responsables d’organisations internationales oeuvrant dans le domaine de l’énergie.

Voir Aussi