ActualitésL’UE dévoile sa stratégie de développement des énergies renouvelables en mer

Actualités

Canada
19 Nov

L’UE dévoile sa stratégie de développement des énergies renouvelables en mer

Bruxelles – La Commission européenne a présenté jeudi la stratégie de l’UE sur les énergies renouvelables en mer qui vise à contribuer à atteindre l’objectif de neutralité climatique de l’Union à l’horizon 2050.

A travers cette stratégie, l’UE ambitionne de porter la capacité de production éolienne en mer de l’Europe de 12 GW actuellement à au moins 60 GW d’ici à 2030 et à 300 GW d’ici à 2050, précise la Commission dans un communiqué.

Sur la même période, elle entend compléter cette augmentation de capacité par 40 GW provenant de l’énergie océanique et d’autres technologies émergentes telles que l’énergie éolienne flottante et l’énergie solaire flottante.

« Cette croissance ambitieuse s’appuiera sur le vaste potentiel que recèlent les bassins maritimes européens, ainsi que sur la position de premier plan qu’occupent certaines entreprises européennes dans ce secteur au niveau mondial », note la Commission européenne.

Elle souligne ainsi que la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de l’UE ouvrira de nouvelles possibilités à l’industrie, créera des emplois verts sur l’ensemble du continent et renforcera le rôle moteur que joue l’Union à l’échelle mondiale dans le domaine des technologies énergétiques offshore. « Elle assurera également la protection de notre environnement, de notre biodiversité et de nos ressources halieutiques », ajoute-t-on.

« La stratégie adoptée aujourd’hui montre à quel point il est urgent et opportun d’accroître fortement nos investissements dans les énergies renouvelables en mer. Grâce à ses vastes bassins maritimes et à sa primauté industrielle, l’Union européenne a tous les atouts nécessaires pour relever le défi », a déclaré Frans Timmermans, vice-président exécutif de la Commission européenne chargé du Pacte vert pour l’Europe.

Pour promouvoir le développement des capacités énergétiques en mer, la Commission européenne relève qu’elle encouragera la coopération transfrontière entre les États membres en matière de planification et de déploiement à long terme. Elle proposera aussi un cadre pour la planification à long terme du réseau électrique en mer, prévoyant la participation des régulateurs et des États membres de chaque bassin maritime.

Selon l’exécutif européen, des investissements de près de 800 milliards d’euros seront nécessaires d’ici à 2050 pour atteindre les objectifs proposés.

Voir Aussi