ActualitésM. Rabbah appelle le gouvernement des jeunes à formuler des idées pour la promotion du secteur de…

Actualités

16 Jan

M. Rabbah appelle le gouvernement des jeunes à formuler des idées pour la promotion du secteur de l’énergie et des mines

Rabat- Le ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement, Aziz Rabbah, a appelé mercredi à Rabat le gouvernement parallèle des jeunes à promouvoir la communication avec le département et à formuler des propositions susceptibles de contribuer au développement de ce secteur vital.

Lors d’une rencontre avec des membres du gouvernement des jeunes, M. Rabbah a souligné que le ministère veille constamment à impliquer la société civile et les médias dans ses programmes selon une approche participative soucieuse des contributions de la société civile, tout en se félicitant à cet égard « le rôle du gouvernement parallèle des jeunes depuis des années ».

Dans ce contexte, le ministre a invité la jeune ministre chargée du suivi du secteur de l’Énergie, des mines et de l’environnement Hajar Bennar, à assurer la coordination de l’action avec le département de tutelle qui « reste ouvert à toutes les idées et propositions », a indiqué le Gouvernement parallèle dans un communiqué.

Cette réunion a été en outre l’occasion de procéder à un échanger de vues avec notamment la présentation d’un rapport sectoriel préparé par Bennar, en présentant une série de recommandations et de suggestions de portée législative, mais aussi des alternatives dans les domaines de l’énergie, des mines et de l’environnement.

Elle a également présenté deux projets « pionniers » : le premier relatif à la construction d’un centre d’information et de coordination entre le ministère de l’Énergie, des mines et de l’environnement, le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, les régions et les acteurs économiques, afin de promouvoir une plus grande compétitivité des entreprises nationales et de permettre aux fonctionnaires de se mettre au diapason des exigences du marché mondial en termes de développement durable.

Le second projet se tourne vers le développement de l’autonomie énergétique de certaines provinces, tout en donnant la priorité aux zones reculées et en adoptant la même vision élaborée dans la périphérie de la ville d’Essaouira.

Par ailleurs, le ministère de l’Énergie, des mines et de l’environnement et le Gouvernement parallèle des jeunes ont convenu d’intensifier leur coordination dans la perspective de conclure un accord de partenariat permettant au Gouvernement parallèle des jeunes de suivre le secteur de l’énergie, des mines et de l’environnement et de mettre en œuvre les propositions de ce gouvernement dans les champs d’intervention du ministère.

En plus de Hajar Bennar, la délégation du gouvernement parallèle comprenait son chef Ismaïl El Hamraoui, le jeune ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Soufiane Mejati, et le jeune ministre chargé des Affaires africaines, Nabil Bourouiss.

Voir Aussi