ActualitésManifestation à Montréal pour la journée de mobilisation climatique

Actualités

canadien
27 Sep

Manifestation à Montréal pour la journée de mobilisation climatique

Montréal – Des manifestants ont sillonné samedi les rues de Montréal pour revendiquer un projet de société commun liant l’action écologique à la justice sociale à l’occasion de la journée mondiale de mobilisation climatique.

La manifestation a été organisée par une coalition de groupes militants un an après la grande manifestation du 27 septembre 2019 à Montréal à laquelle avait pris part la militante suédoise Greta Thunberg pour réclamer des gestes concrets pour lutter contre les changements climatiques.

« Un an après le 27 septembre, les gouvernements proposent des mesures carrément insultantes. Ils ne peuvent plus prétexter l’ignorance. Ils savent très bien ce qu’ils font. Le message qu’ils nous envoient, c’est qu’ils se moquent complètement des conditions dans lesquelles grandiront nos enfants », a déclaré le porte-parole de La Planète François Geoffroy dans un communiqué.

La coalition demande l’atteinte de la carboneutralité d’ici 2030, la régularisation par les États canadien et québécois de toutes les personnes migrantes, la reconnaissance pleine et entière du droit des nations autochtones à l’autodétermination et le définancement, la démilitarisation et la décolonisation des services de police.

Selon le porte-parole de « Debout pour la dignité » Aimé Claude, la pandémie de Covid-19 « nous apprend qu’il est difficile de protéger les valeurs humaines telles la liberté, la justice, l’égalité, l’hospitalité etc, sans défendre celles de notre planète ».

Les manifestants, dont la majorité partait des masques, entendent donner un nouveau souffle à la lutte contre les changements climatiques qui semble avoir été éclipsée par la pandémie de Covid-19.

« La COVID-19 est une situation de santé publique, mais les changements climatiques aussi », a déclaré à la presse la porte-parole de la Coalition étudiante pour un virage environnemental et social (CEVES), Lylou Sehili, tout soulignant l’importance de respecter les mesures sanitaires.

Voir Aussi