ActualitésLa modernisation du réseau du transport à Rabat se fera par la mise en circulation de bus écologique

Actualités

Mohamed Sadiki-M Ecolgy
13 Sep

La modernisation du réseau du transport à Rabat se fera par la mise en circulation de bus écologique

—(Propos recueillis par Fatna EL KHERRAZ et Hajar EL FAKER)—.

Rabat – Des bus écologiques seront mis en circulation l’été 2018 à Rabat, a annoncé le président du conseil communal de la ville, Mohamed Sadiki.

Dans une déclaration à la MAP, M. Sadiki, par ailleurs vice-président du groupement « Al Assima » chargé de la gestion déléguée du transport urbain, a souligné que la modernisation du réseau du transport urbain dans la capitale se fera à travers la mise en circulation de bus écologiques. « Ce qui est de nature à accompagner le développement que connait la capitale et soutenir ses méga projets qui la hisseront parmi les grandes capitales au monde », a-t-il dit.

Il a indiqué que le groupement urbain « Al Assima » avait lancé un appel d’offres international en février dernier pour le choix d’un partenaire pour gérer ce secteur public conformément à un cahier de charges comportant plusieurs dispositions et conditions selon les spécificités et besoins du groupement urbain des préfectures de Rabat, Salé, Skhirate et Temara. « L’identité du porteur du projet sera dévoilée en été 2018 », a-t-il ajouté.

Le groupement urbain « Al Assima » avait indiqué dans un document présenté lors d’une session ordinaire du conseil communal de Salé en 2017, que l’appel d’offres pour la gestion déléguée du service de transport urbain s’est fait en deux étapes. La première a porté sur la pré-sélection en avril dernier et la seconde sur le lancement d’une étude de propositions avant l’annonce du bénéficiaire du projet.

Le transport urbain à Rabat, Salé, Skhirate et Temara connait plusieurs dysfonctionnements depuis 2009 après l’échec la société Veolia qui a décidé de se retirer de l’exploitation des bus du Grand Rabat et de rompre son contrat. Après ce retrait, la société Stareo a pris en main la gestion du réseau.

Malgré la mise en service des deux lignes de Tramway, le transport urbain demeure un casse-tête pour une agglomération urbaine qui compte une population de deux millions d’habitants.

Pour résoudre ce problème, le groupement Al Assima, qui a élu son conseil en mai 2010, a décidé d’adopter un nouveau système de gestion déléguée du secteur.

La société qui se chargera de la gestion du secteur s’engage à renouveler la flotte et à mettre à niveau les bus en augmentant leur nombre pour atteindre 600 véhicules.

Vu les spécificités du groupement urbain, il est exigé de la société qui se chargera du projet d’adopter des méthodes modernes basées sur l’efficacité et le rendement tout en respectant un ensemble de normes notamment l’horaire et l’hygiène, l’amélioration de la qualité des services, l’exploitation de nouvelles technologies et la protection de l’environnement.

Long de 1084 km, le réseau du transport à Rabat-salé-skhirate-Temara est desservi par 58 lignes. Le nombre de voyageurs est estimé à 60 millions personnes par an.

Voir Aussi