ActualitésLa Norvège prévoit d’offrir jusqu’à 136 nouveaux blocs d’exploration pétrolière

Actualités

25 Juin

La Norvège prévoit d’offrir jusqu’à 136 nouveaux blocs d’exploration pétrolière

Oslo- La Norvège prévoit d’offrir jusqu’à 136 nouveaux blocs d’exploration pétrolière dans un nouveau cycle de licences majeur, dont 125 se trouvent dans la mer de Barents arctique, a annoncé mercredi le ministère du Pétrole et de l’énergie.

Le 25e cycle de licences norvégien ouvrirait huit nouvelles régions de la mer de Barents qui n’ont jusqu’à présent pas été explorées, chacune composée d’une gamme de blocs et d’une région de la mer de Norvège, a ajouté le ministère.

« Un approvisionnement régulier de nouvelles superficies est essentiel pour maintenir l’activité sur le plateau continental norvégien », a déclaré la ministre du Pétrole et de l’Énergie Tina Bru dans un communiqué.

« Nous avons besoin de nouvelles découvertes pour maintenir l’emploi et la création de valeur », a-t-elle déclaré.

Les sociétés pétrolières, qui doivent s’engager dans un certain niveau d’activité de forage, ont cependant tendance à sélectionner moins de blocs que la superficie totale mise à disposition par le gouvernement.

Une audition sur la portée du cycle de licences aura lieu jusqu’au 26 août, après quoi le nombre de permis disponibles pourrait être réduit, suivi par des attributions dans le courant du second semestre 2021, a indiqué le ministère.

Le 25e tour a été reporté par un débat de longue haleine sur la mesure dans laquelle l’industrie pétrolière du nord de la Norvège devrait être autorisée à forer, aboutissant plus tôt cette année à un compromis qui laissait une large place à des licences supplémentaires pour l’Arctique.

Voir Aussi