ActualitésNorvège: la production pétrolière à son plus bas niveau en 2019

Actualités

POUR ILLUSTRER UNE SERIE DE TROIS PAPIERS SUR L'EXPLOITATION DU PETROLE OFFSHORE EN ANGOLA ET EN MER DE NORVEGE - Deux marins du remorqueur de haute-mer norvégien "Bourbon Surf", travaillent, le 15 janvier 2007, au déchargement de matériel offhore au pied d'une plateforme pétrolière en mer de Norvège.  AFP PHOTO MARCEL MOCHET / AFP PHOTO / MARCEL MOCHET
11 Jan

Norvège: la production pétrolière à son plus bas niveau en 2019

Oslo – La production pétrolière de la Norvège en 2019 sera inférieure aux prévisions et à son plus bas niveau durant trois décennies, mais devrait rebondir dans les prochaines années, a annoncé jeudi le régulateur du secteur pétrolier du pays.

L’investissement dans le plus gros producteur de pétrole d’Europe de l’Ouest et deuxième producteur de gaz d’Europe, derrière la Russie, est en hausse après une baisse due à la chute des prix du pétrole entre 2014 et 2016.

Malgré cela, la production de pétrole de 86,2 millions de mètres cube en 2018, soit 542 millions de barils, était inférieure aux prévisions de 90,2 millions de m3  il y a un an, selon la Direction norvégienne du pétrole (NPD).

Le directeur du NPD, Bente Nyland, a affirmé que la production de l’année dernière et les prévisions de cette année étaient inférieures aux prévisions précédentes en raison des retards dans le démarrage et des difficultés de production sur plusieurs champs.

Selon le régulateur, la production devrait atteindre 82,2 millions de mètres cubes en 2019, contre une première prévision de 87,2 millions de mètres cubes, mais elle devrait atteindre 100 millions de mètres cubes l’année prochaine après le démarrage par Equinor de son gigantesque champ Johan Sverdrup, dans la mer du Nord.

L’Allemand Wintershall a déclaré en octobre que son champ Maria en Norvège ne répondait pas aux attentes de production en raison de problèmes d’injection d’eau. « Les problèmes n’ont pas encore été résolus », a ajouté Nyland.

La production de gaz de la Norvège a atteint 119,3 milliards de mètres cubes l’année dernière, mais n’a pas non plus atteint une prévision de 121,2 milliards de mètres cubes. En 2019, elle devrait augmenter légèrement pour atteindre 119,5 milliards de mètres cubes, tout en restant inférieure à une prévision antérieure de 121,4 milliards de mètres cubes et inférieure au record de 122 milliards de mètres cubes produit en 2017.

La production combinée de pétrole et de gaz de la Norvège devrait se rapprocher d’ici 2023 de son niveau record en 2004, lorsque la production atteindra un sommet à Sverdrup, qui devrait représenter environ 40% de la production de pétrole de la Norvège après 2022.

Voir Aussi