ActualitésLa Norvège va réduire les privilèges fiscaux accordés aux gros véhicules électriques

Actualités

Des voitures électriques exposées à la COP22
12 Oct

La Norvège va réduire les privilèges fiscaux accordés aux gros véhicules électriques

Oslo – Le gouvernement norvégien a annoncé, jeudi, qu’il envisage d’abaisser les privilèges fiscaux accordés aux gros véhicules électriques dans l’optique d’encourager l’acquisition des voitures écologiques.

En présentant le projet de budget 2018, la ministre des Finances Siv Jensen a justifié cette décision par le fait que ces lourdes berlines « à zéro émission » usaient autant le bitume que les voitures essence et diesel.

« Une contribution financière était donc justifiée », a-t-elle dit, précisant que l’Exécutif prévoit la suppression d’une des exemptions fiscales pour les voitures électriques de plus de 2 tonnes.

Surnommée « taxe Tesla », car elle concerne en premier lieu les luxueux modèles du constructeur américain, la proposition a été saluée par ceux qui voient les avantages fiscaux le moyen pour les plus riches d’acheter des Tesla à bon prix.

Si la mesure est adoptée par le Parlement, l’achat d’une Tesla X neuve coûterait ainsi environ 70.000 couronnes (7.500 euros) de plus.

« C’était inattendu tant par les utilisateurs que par l’industrie automobile et ça envoie un mauvais signal aux Norvégiens et au monde », a réagi Christina Bu, Secrétaire générale de l’Association de la voiture électrique.

Elle a rappelé que l’adoption de cette mesure va à l’encontre de l’objectif ambitieux fixé par Oslo visant l’arrêt, dès 2025, des ventes de nouvelles voitures équipées seulement d’un moteur à combustion.

Le gouvernement, minoritaire au Parlement, a besoin du soutien d’autres partis pour faire adopter son projet de budget.

Cependant, ses alliés de centre-droit ont fait part de leur rejet de la « taxe Tesla », rappelant qu’un accord conclu en 2015 prévoyait que les avantages fiscaux accordés aux voitures électriques soient maintenus jusqu’en 2020.

Avec une flotte de plus de 100.000 véhicules électriques pour seulement 5,2 millions d’habitants, la Norvège est le pays qui concentre le plus grand nombre de voitures électriques par rapport à sa population.

Il s’agit du fruit de toute une série de mesures incitatives comme l’absence de taxes sur les voitures électriques, alors que les voitures polluantes sont au contraire fortement taxées.

Autre avantage, les voitures zéro émission bénéficient de la gratuité des péages, du stationnement, des ferries et de la recharge dans les parkings publics.

A Oslo, certains grands parkings sont même totalement dédiés à la recharge de véhicules électriques.

Voir Aussi