ActualitésEquinor :une coalition pour libérer le potentiel de l’éolien offshore mondial

Actualités

Equinor
13 Jan

Equinor :une coalition pour libérer le potentiel de l’éolien offshore mondial

Oslo – Le norvégien Equinor a annoncé, lundi, la formation d’une coalition d’action mondiale pour faire progresser le déploiement durable des énergies renouvelables océaniques et atténuer les effets néfastes du changement climatique.

La Coalition internationale d’action pour les énergies renouvelables océaniques, dirigée par Equinor et le danois Ørsted, comprend également CWind, Global Marine Group, JERA, MHI Vestas, Mainstream Renewable Power, Shell, Siemens Gamesa, TenneT et The Crown Estate.

Rassemblant la société civile, les institutions intergouvernementales et l’industrie, le groupe représentera le secteur de l’éolien offshore dans le dialogue mondial sur le changement climatique.

Les énergies renouvelables océaniques, telles que l’énergie éolienne en mer, l’énergie solaire flottante, les vagues et l’énergie marémotrice, contribueraient à atteindre près de 10% des réductions d’émissions nécessaires d’ici 2050 pour maintenir les températures mondiales sous 1,5 °C au-dessus des niveaux préindustriels.

La coalition a été formée en réponse à l’appel à l’action climatique océanique de l’an dernier lancé par le Groupe de haut niveau pour une économie océanique durable, avec des partenaires tels que le Pacte mondial des Nations Unies et le Conseil mondial de l’énergie éolienne, précise Equinor.

Elle préparera une vision pour 2050, mettant en évidence les actions qui peuvent être prises pour développer à grande échelle l’éolien offshore et contribuer aux objectifs de développement durable de l’ONU et aux cibles mondiales de décarbonisation.

Pour Stephen Bull, vice-président principal pour l’énergie éolienne et à faible émission de carbone chez Equinor, la collaboration entre les nations et les entreprises est nécessaire pour accélérer le déploiement durable des énergies renouvelables océaniques.

Il a précisé que « cette coalition d’action comprend des acteurs majeurs de l’industrie de l’éolien offshore et nous travaillons ensemble pour libérer le plein potentiel de l’éolien offshore à l’échelle mondiale ».

« Si nous voulons vraiment lutter contre la crise climatique, il est essentiel de décarboner la consommation d’énergie mondiale le plus rapidement possible grâce à des technologies comme l’éolien offshore », a indiqué de son côté Benj Sykes, vice-président d’Ørsted.

Les membres de la Coalition internationale d’action pour les énergies renouvelables océaniques travailleront de concert pour accélérer l’opportunité offerte par les énergies renouvelables océaniques d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris, a-t-il ajouté.

Voir Aussi