ActualitésLe Norvégien Equinor va forer 30 à 40 puits d’exploration en 2020

Actualités

Norvégien
27 Nov

Le Norvégien Equinor va forer 30 à 40 puits d’exploration en 2020

Oslo – Le géant norvégien de l’énergie Equinor a annoncé, mardi, qu’il prévoit de forer 30 à 40 puits d’exploration pétrolière et gazière dans le monde en 2020, un niveau similaire à celui de 2019, le Brésil étant un « point chaud » de ses efforts internationaux.

La compagnie va forer environ 20 à 30 puits d’exploration sur le plateau continental norvégien, se concentrant sur la mer du Nord, ainsi que sur les puits découverts de Johan Castberg et Wisting dans la mer de Barents, a indiqué Tim Dodson, vice-président exécutif en charge de l’exploration de la société, contrôlée par l’Etat norvégien.

À la fin du troisième trimestre de cette année, la société avait foré 32 puits d’exploration et effectué 14 découvertes commerciales, principalement sur des champs existants dotés d’une infrastructure de pipeline.

« Nous allons nous approcher des 40 puits cette année », a affirmé Dodson.

Les efforts d’exploration menés récemment dans la mer de Barents, en particulier dans sa partie orientale, ont été décevants, bien que les autorités norvégiennes aient estimé que la région contenait plus de la moitié des ressources non encore découvertes du pays.

« Nous allons nous concentrer davantage sur la partie occidentale de la mer de Barents maintenant », a déclaré Dodson.

Sur le plan international, les travaux d’exploration d’Equinor seront axés sur la recherche de nouvelles ressources au large du Brésil, où il prévoit de forer cinq puits au cours des deux prochaines années.

Certains puits à fort impact, qui ciblent des ressources de plus de 100 millions de barils d’équivalent pétrole, seront forés au Brésil et dans le golfe du Mexique, a fait savoir Dodson, ajoutant qu’au cours des deux prochaines années, « le Brésil sera le point chaud ».

Cependant, le responsable a précisé que la société serait « sélective » en ajoutant de nouvelles superficies au Brésil, où elle prévoit déjà de développer la découverte du géant Carcara.

 

Voir Aussi