ActualitésLes pays nordiques s’engagent pour une région verte, compétitive et socialement durable

Actualités

Lofoten Norvège
20 Août

Les pays nordiques s’engagent pour une région verte, compétitive et socialement durable

Reykjavik, Les premiers ministres des pays nordiques, réunis mardi à Reykjavik, ont convenu d’une « nouvelle vision » de la coopération gouvernementale pour faire de la région nordique une région verte, compétitive et socialement durable à l’horizon 2030.

Dans une déclaration commune, les premiers ministres norvégien, danois, islandais, suédois et finlandais ainsi que les dirigeants de grandes entreprises nordiques ont indiqué que les actions communes axées sur le changement climatique, la consommation et la production intelligentes basées sur le climat et la garantie d’une société égale et plus équitable sont les plus pressantes.

Par conséquent, les dirigeants se sont engagés à poursuivre la diplomatie climatique dans les enceintes internationales afin de proposer des solutions ayant un impact sur les émissions mondiales et d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris, tout en agissant plus rapidement et en étant des leaders mondiaux et des défenseurs de l’action pour le climat.

Ils ont aussi souligné l’importance de prendre des mesures communes pour atteindre les objectifs de développement durable 5, 12 et 13, et d’explorer un programme d’action commun à la réunion des premiers ministres des pays nordiques prévue en octobre à Stockholm.

« Nous nous sommes fixé comme objectif de faire de la région nordique la région la plus durable du monde d’ici 2030 et, pour ce faire, nous devons travailler encore plus étroitement ensemble », a déclaré la Première ministre de la Norvège Erna Solberg, dans un communiqué.

De son côté, la Première ministre danoise Mette Frederiksen a affirmé que la région a la responsabilité de s’assurer qu’elle deviendrait la plus durable au monde sur le plan environnemental, tandis que son homologue suédois Stefan Lofven a souligné l’importance pour les pays nordiques d’avoir une position unifiée lorsqu’ils se présenteront à l’ONU le mois prochain.

« Nous voulons tous être neutres en carbone, mais nous souhaitons travailler plus étroitement et partager nos expériences et nos connaissances afin que chacun de nous connaisse plus de succès », a dit la Première ministre islandaise, Katrin Jakobsdottir, à l’issue d’une conférence de presse conjointe sur l’île islandaise de Videy.

Les questions en matière de politique étrangère étaient également à l’ordre du jour de cette réunion informelle, à laquelle a participé la chancelière allemande Angela Merkel.

A ce titre, les dirigeants des pays nordiques ont mis l’accent sur la nécessité d’intensifier la coopération avec l’Allemagne à un moment où l’Arctique gagne en importance, tant sur le plan militaire que commercial, tandis que le Premier ministre Finlandais Antti Rinne a répété que la Russie devait respecter l’accord de Minsk sur l’Ukraine avant la visite de Vladimir Poutine à Helsinki mercredi.

« Les pays nordiques et l’Allemagne partagent de nombreux intérêts, points de vue et valeurs. J’espère donc que cela pourra marquer le début d’un dialogue et d’une coopération nord-allemande encore plus étroits, notamment en ce qui concerne le climat et l’environnement », a dit Mme Solberg.

Les Premiers ministres de la Norvège, du Danemark, de la Finlande, de l’Islande et de la Suède se réunissent chaque année pour examiner les moyens de faire de la région nordique la plus durable et la plus intégrée au monde.

Voir Aussi