ActualitésLe portefeuille éolien de Vattenfall a enregistré un EBIT supérieur à 194 M€

Actualités

Tunisie
30 Avr

Le portefeuille éolien de Vattenfall a enregistré un EBIT supérieur à 194 M€

Stockholm- Le portefeuille éolien de la société énergétique suédoise Vattenfall a enregistré un bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) au premier trimestre de l’année légèrement supérieur à 2 milliards de couronnes suédoises (€ 194m), en hausse par rapport à 1,4 milliards pendant la même période de 2019, selon de nouveaux résultats.

Le bénéfice de l’unité éolienne avant intérêts, dépréciation fiscale, amortissement et (EBITDA) a atteint 3,5 milliards de couronnes, contre 2,7 milliards, tandis que les ventes nettes et le bénéfice d’exploitation sous-jacent ont également augmenté en raison de nouvelles capacités et d’une production accrue grâce à un vent fort, a déclaré le développeur.

La production en particulier est venue du parc éolien offshore Horns Rev 3 de 407MW au large de la côte ouest du Danemark, a indiqué la société.

Magnus Hall, PDG de Vattenfall, a affirmé que jusqu’à présent «nous n’avons vu aucun impact significatif de COVID-19 sur nos projets d’investissement dans les énergies renouvelables».

« Dans l’ensemble, cependant, nous avons aujourd’hui une situation économique très incertaine, qui nécessite une hiérarchisation plus stricte des projets. Par exemple, nous avons décidé de ne pas participer à l’appel d’offres pour l’éolien offshore Hollandse Kust Noord aux Pays-Bas », a-t-il expliqué.

Dans ses résultats du premier trimestre 2020, Vattenfall a enregistré un EBIT de 12 milliards de couronnes, une augmentation de 51% par rapport à la même période l’année dernière.

En février, l’Agence danoise de l’énergie a accordé l’approbation finale du parc éolien offshore Kriegers Flak de Vattenfall (605MW), qui devrait être achevé en 2021.

Hall a souligné que Vattenfall est bien préparée pour faire face à la pandémie actuelle du Covid-19, assurant que « nous avons constaté une baisse substantielle des prix sur les marchés de l’électricité. Il a commencé en janvier, entraîné par un hiver inhabituellement chaud avec un niveau élevé de précipitations et des vents forts ».

« Au rythme de la propagation du COVID-19 dans le monde, la tendance s’est renforcée avec une baisse de la consommation d’électricité résultant de la fermeture de la société et de la dégradation des perspectives économiques », a-t-il fait observer.

Pour Vattenfall, l’impact négatif des fortes baisses de prix au cours du trimestre a été largement compensé par des couvertures de prix, mais les effets sont encore clairement visibles dans le résultat trimestriel.

Après la fin du trimestre, le conseil d’administration de Vattenfall a révisé sa précédente proposition de dividende pour 2019 de 7,2 millions à 3,6 millions de couronnes. La proposition a été adoptée par l’assemblée générale annuelle.

 

Voir Aussi