ActualitésPortugal: Les incitations à l’achat de véhicules électriques ont totalisé 1.914.750 euros

Actualités

Des voitures électriques exposées à la COP22
07 Déc

Portugal: Les incitations à l’achat de véhicules électriques ont totalisé 1.914.750 euros

Bruxelles -Les incitations à l’achat de véhicules électriques au Portugal, dans le cadre du Fonds de l’environnement, ont totalisé 1.914.750 euros, qui correspondent à 1.236 demandes à ce jour, selon des données du ministère de l’Environnement.

Selon le ministère, la «clôture des comptes devrait avoir lieu à la fin de la semaine prochaine» et il existe une liste d’attente avec environ 40 demandes, qui ne peuvent être admises qu’en cas d’exclusion ou de retrait.

Dans le budget de l’État pour 2018, l’incitation à l’introduction de véhicules à faibles émissions, » qui sera financé par le Fonds pour l’environnement est restée maintenue à la valeur actuelle de 2.250 euros pour l’achat de voiture électrique.

++++++

– Le gouvernement portugais va définir une stratégie pour la réutilisation des eaux traitées et un plan d’action, principalement dédié aux 50 plus grandes entités de ce secteur, a annoncé dernièrement le secrétaire d’Etat à l’Environnement.

« Nous allons présenter une stratégie nationale pour la réutilisation des eaux traitées », qui devrait être achevée en juin, a indiqué Carlos Martins.

Un plan d’action pour les entités de gestion des 50 plus grandes stations d’épuration (STEP), représentant 80 pc du total des flux traités, est également en cours d’élaboration, a indiqué le secrétaire d’Etat.

-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

Bruxelles – Environ 20.000 tonnes de denrées alimentaires sont perdues chaque année par les industries alimentaires wallonnes, selon une étude pilotée par le Service Public de Wallonie publiée mercredi.

L’étude, qui s’inscrit dans le cadre du plan wallon de lutte contre les pertes et gaspillages alimentaires (Régal), a été menée au sein de 17 entreprises wallonnes de taille et d’activités différentes, employant au total 1.000 équivalents temps plein dans les secteurs de la viande, des fruits et légumes, des produits laitiers, des pâtes alimentaires, des produits de boulangerie et des boissons.

Il en ressort que chaque entreprise perdrait 2,3% de sa production sous la forme de déchets alimentaires comestibles sur l’ensemble de sa chaîne de production.

Les causes reviennent essentiellement, selon l’étude, à des erreurs humaines, des interruptions dans la production dues à des pannes, des limites de machine en termes d’efficacité, ainsi que des problèmes liés à la forme, l’aspect ou la couleur du produit final. Ces denrées perdues finissent principalement en alimentation animale, en biométhanisation, en compostage ou en incinération avec récupération d’énergie.

Une dizaine de mesures sont proposées pour réduire ces pertes: traiter et refaçonner les produits en interne, sensibiliser le personnel, donner aux banques alimentaires ou aux organisations à finalité sociale.

-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

Madrid, – Oceana, une ONG active dans la défense des mers et écosystèmes marins, a appelé le gouvernement espagnol à «débloquer» l’agrandissement du Parc national de Cabrera, dans l’archipel des Baléares, un projet «paralysé depuis juin dernier» malgré le consensus autour de cette action.

«Il n’y a pas eu d’avancée dans le processus d’agrandissement du parc depuis que l’exécutif régional a transmis au gouvernement central une proposition technique, fruit d’un processus de participation citoyenne», ont indiqué des sources auprès d’Oceana citées par l’agence EFE.

L’élargissement de la superficie du parc, qui fait partie du réseau européen des zones protégées Natura 2000, bénéficie d’un appui politique «sans précédents» a souligné l’ONG, qui réclame le parachèvement de ce projet dans les meilleurs délais.

+++++++++++

-La ville de Valence (est) accueillera du 30 septembre au 4 octobre 2018 la 18ème conférence de l’Association internationale de l’eau (IWA) sur les systèmes des zones humides et leur rôle dans le contrôle de la pollution de l’eau, avec la participation d’un grand nombre d’experts et professionnels internationaux dans le domaine de l’utilisation des zones humides artificielles pour le traitement de l’eau et l’amélioration de la qualité des écosystèmes aquatiques.

L’événement, organisé en collaboration avec l’Université polytechnique de Valence (UPV), sera axé sur les moyens de faire des systèmes des zones humides un outil de contrôle de la pollution de l’eau, dans le but d’améliorer la conservation de la biodiversité.

A cette occasion, le président du comité d’organisation de la conférence, Martín Monerris, a souligné que l’Espagne, bien qu’il soit le pays européen le plus riche en biodiversité, fait face à plusieurs défis menaçant ses zones humides naturelles, d’où l’intérêt de développer les zones humides artificielles pour contribuer à limiter la dégradation de la biodiversité.

-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

Londres- La déforestation liée aux plantations d’huile de palme risque de provoquer la disparition du tigre de Sumatra, déjà en danger, selon les conclusions d’une étude publiée dans le magazine Nature Communications.

Le grand carnivore a disparu des îles indonésiennes voisines de Java et de Bali, et ses chances de survie à Sumatra dépendent du maintien de son habitat, soulignent les chercheurs.

Cet habitat s’est réduit de 17 pc entre 2000 et 2012 et sa population a chuté d’un nombre estimé de 742 adultes à 618 sur la même période.

Entre 1990 et 2010, Sumatra a vu disparaître 40 pc de sa forêt primaire. Et les tigres se retrouvent ainsi acculés dans des poches isolées de la forêt.

Le braconnage, porté par la demande chinoise de divers morceaux de l’animal auxquels sont attribués des pouvoirs de stimulation de la vitalité et de la virilité, contribue également à son déclin.

-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

Paris,- Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a salué l’accession de l’Alliance solaire internationale au statut d’organisation internationale, rappelant que l’accord-cadre définissant ses statuts a été signé par 46 pays et ratifié par 19 d’entre eux.

Cette avancée s’inscrit dans la dynamique de l’action en faveur de la lutte contre le changement climatique, qui sera au centre de la rencontre « One Planet Summit » le 12 décembre à Paris, a estimé le chef de la diplomatie française dans une déclaration rendue publique par le Quai d’Orsay.

L’Alliance solaire internationale a été lancée par la France et l’Inde lors de la conférence de Paris pour le climat en décembre 2015, a-t-il indiqué, notant qu’elle a pour objectif de faciliter le déploiement de l’énergie solaire à grande échelle dans les 121 pays de la zone située entre les tropiques, en agrégeant la demande de financements, de technologies et d’innovation.ol indien.

+++++++++

Dans le cadre du Sommet international sur le climat, le ministère français de la Transition écologique et solidaire organise le 13 décembre une conférence labélisée One Planet Summit sur le thème de la solidarité climatique.

Si l’ensemble de la population subit et subira les conséquences du changement climatique, les travaux sur la justice climatique montrent bien les vulnérabilités cumulées de certaines populations face aux impacts du changement climatique, fait observer le ministère.

A travers les interventions d’experts et acteurs de la société civile, la conférence mettra en lumière les enjeux sous-jacents à la notion de solidarité climatique à l’échelle nationale et internationale et les pistes d’action possibles, a ajouté la même source.

Voir Aussi