ActualitésProduction d’énergie propre : Le Canada et le Royaume Uni en faveur d’une Alliance mondiale pour…

Actualités

This photo taken on January 13, 2017 near Villeveyrac, southern France, shows wind turbines. / AFP PHOTO / PASCAL GUYOT
12 Oct

Production d’énergie propre : Le Canada et le Royaume Uni en faveur d’une Alliance mondiale pour le retrait progressif du charbon

Montréal – Le Canada et le Royaume Uni ont annoncé, mercredi, leur soutien pour la formation d’une Alliance mondiale pour la transition concernant la production constante d’électricité à partir du charbon, soulignant que les avantages de cette transition vers des sources non ou peu émettrices de gaz à effets de serre sont indéniables.

« Nous annonçons que le Canada et le Royaume Uni soutiendront la formation d’une alliance mondiale sur la transition concernant la production constante d’électricité à partir du charbon à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques qui se tiendra le mois prochain à Bonn, en Allemagne », ont affirmé la ministre canadienne de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, et la ministre d’Etat du Changement climatique et de l’Industrie du Royaume Uni, Claire Perry.

« Que ce soit la pureté de l’air, la santé publique ou la durabilité, les avantages d’une transition vers des sources qui n’émettent pas ou que très peu de gaz à effets de serre sont indéniables », ont-elles ajouté dans une déclaration conjointe publiée à l’issue de leur rencontre à Londres.

Les deux ministres ont indiqué que le Canada et le Royaume Uni se sont déjà engagés à accélérer le retrait progressif de l’électricité au charbon, dont la production se poursuit à un rythme soutenu, dans le cadre de leurs politiques énergétiques nationales visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à faire croître leurs économies.

Elles ont, dans ce sens, précisé que le retrait du charbon du panier d’énergies et son remplacement par des technologies propres permettront de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre, d’améliorer la santé des collectivités et de procurer des avantages aux prochaines générations.

« Nous contribuons à cette initiative, mais nous reconnaissons le besoin d’accélérer la transition de la combustion du charbon vers des sources d’énergie propres, et ce, à l’échelle internationale. En collaborant à la production d’une énergie plus propre, nous améliorerons la santé publique et nous ferons progresser la mise en œuvre de l’Accord de Paris », ont soutenu Mmes McKenna et Perry.

En novembre 2016, le Canada a annoncé une élimination accélérée de la production d’électricité à partir du charbon d’ici 2030, alors que le Royaume Uni a annoncé, le mois dernier, son engagement à éliminer le charbon d’ici 2025.

Par ailleurs, le Premier ministre canadien Justin Trudeau et son homologue britannique Theresa May, avaient annoncé, en septembre dernier, un nouveau partenariat pour la croissance propre et les changements climatiques.

Les sources de production d’électricité du Canada comptent déjà parmi les plus propres du monde. Plus de 80 pc de l’électricité provient de sources renouvelables ou sans émissions, sachant que le pays aspire à ce que 90 pc de son électricité soit fournie par des sources sans émissions d’ici 2030.

La production d’électricité à partir du charbon est responsable d’environ 75 pc des émissions de gaz à effet de serre du secteur de la production d’électricité au Canada et de plus de 8 pc des émissions totales du pays.

Voir Aussi