ActualitésLe programme de la Direction régionale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification…

Actualités

27 Mar

Le programme de la Direction régionale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification du Nord-Ouest prévoit le reboisement de plus de 1.200 ha en 2017 et 2018

Rabat – Le programme de la Direction régionale des Eaux et forêts et de la Lutte contre la désertification du Nord-Ouest prévoit le reboisement d’une superficie de plus de 1200 ha.

Inscrite dans le cadre du programme décennal 2015-2024, cette opération englobera le chêne liège, l’eucalyptus, l’acacia et les pins, souligne un communiqué du Haut-Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD).

A l’échelle régionale (provinces de Kenitra et Sidi Slimane), les travaux de reboisement ont atteint 12.465 ha au titre du programme écoulé (2005-2014), dont 6300 ha de régénération du chêne liège et pour la période 2015-2024, le reboisement prévu portera sur 12.110 HA, dont 7850 HA de reconstitution de la subéraie avec un budget de 88.430.000 dirhams, indique la même source.

Le reboisement, activité centrale des missions du HCEFLCD, est destiné à la réhabilitation et la reconstitution des écosystèmes forestiers du pays. Il contribue directement à la lutte contre l’érosion, à la production du bois et du fourrage dans les zones adaptées et à l’amélioration des conditions de vie des populations locales en générale.

Cette activité, planifiée dans le cadre du programme décennal 2005-2014 du HCEFLCD, est réalisée sous forme de projets territoriaux intégrés et participatifs, qui tiennent comptes des besoins des populations locales et des impératives de la préservation et de la reconstitution des forêts.

A cet titre, la Direction régionale du Haut commissariat a misé, dans son programme d’intervention au niveau des forêts urbains et périurbains, sur une démarche intégrée et participative impliquant l’ensemble des partenaires et des acteurs concernés.

Depuis 2009, un montant global de plus de 33 millions de dhs a été alloué par la DREFLCD-Nord-Ouest et ses différents partenaires, à la réalisation des aménagements d’accueil du public, au maintien du couvert végétal et à l’amélioration de l’image du paysage urbain et périurbain au niveau des sites de Saknia et Taicha, relate la même source.

La valorisation de ces écosystèmes forestiers passe aussi par la sensibilisation des jeunes citoyens à la vitalité de sa préservation. Des programmes d’éducation à l’environnement ont été initiés pour sensibiliser le grand public à l’importance de la forêt pour le bienêtre de l’Homme. Des activités ludiques, mariant approches éducative, scientifique et récréative sont menées dans ce sens.

Le domaine forestier relevant de la DREFLCD-Nord-ouest occupe une superficie de 123.500 ha, dont 35.995 ha de chêne-liège pur. Le reste de la superficie est occupée principalement par les eucalyptus 74.900 ha, les pins 7.445 ha et des essences secondaires 5.160 ha.

Par ailleurs, le thème « les forêts au service des villes durables » a été choisi par le Maroc pour célébrer, à l’instar de la communauté internationale, la Journée internationale des forêts, qui coïncide avec le 21 mars de chaque année.

Ce thème souligne le rôle essentiel des forêts en faveur d’une urbanisation durable, et met en avant la nécessaire conciliation entre aménagement urbain et valorisation des écosystèmes forestiers urbains qui jouent un rôle structurant dans la formation et l’organisation des territoires.

Dans ce sens, la stratégie du HCEFLCD vise à offrir des forêts urbaines et périurbaines saines et accueillantes pour les usagers en y assurant une gestion durable des peuplements et écosystèmes forestiers, note le communiqué, précisant qu’au niveau de la Direction régionale, les forêts urbaines sont sujettes à des aménagements rationnels qui permettent de répondre d’une part aux besoins en offrant des services de qualité, et d’autre part, maitriser l’usage de l’espace pour en garantir la pérennité.

 

Voir Aussi