ActualitésProjet de loi 61 : Des organisations environnementales appellent le gouvernement à investir dans…

Actualités

Pérou
09 Juin

Projet de loi 61 : Des organisations environnementales appellent le gouvernement à investir dans les effectifs

Ottawa -Une centaine d’organisations environnementales a appelé le gouvernement du Québec à investir dans les effectifs plutôt que d’assouplir les exigences environnementales pour la mise en œuvre du projet de loi 61 visant la relance de l’économie du Québec frappée de plein fouet par la pandémie du coronavirus.

« Nous sommes inquiets des risques de destruction des milieux naturels et des impacts possibles sur les espèces à situation précaire qui pourraient découler de la mise en œuvre du projet de loi dans sa forme actuelle », indique un communiqué conjoint de plusieurs organismes environnementaux dont le Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE), Équiterre, Fondation David Suzuki et Greenpeace Canada.

Une gestion responsable de la crise sanitaire et de la relance exige « de remanier le projet de loi 61 à la hauteur de nos obligations envers les générations actuelles et futures », assurent les groupes environnementaux, précisant qu’il est primordial de s’assurer que les actions de relance mises de l’avant ne mettent pas à risque les écosystèmes et la diversité biologique du Québec, « pierre angulaire de notre résilience collective face aux enjeux sanitaires et écologiques ».

L’assouplissement des règles environnementales générerait des conséquences environnementales, sociales et économiques «néfastes» pour la province, ont-ils prévenu.

Voir Aussi