ActualitésProvince de Sefrou : Mme Afailal souligne l’importance de la gestion de la rareté des ressources…

Actualités

17 Août

Province de Sefrou : Mme Afailal souligne l’importance de la gestion de la rareté des ressources en eau

Sefrou – La secrétaire d’Etat chargée de l’Eau, Charafat Afailal, a souligné jeudi l’importance de la gestion de la rareté des ressources en eau dans la province de sefrou et du développement de solutions durables adaptées aux changements climatiques.

‘’Il n’y a pas de problème d’abondance des ressources en eau dans la province de Sefrou, mais plutôt celui de la gestion de la rareté de ces ressources’’, a dit Mme Afailal lors d’une rencontre sur la situation hydrique dans la province.

La secrétaire d’Etat a passé en revue, à cet effet, les principaux axes du programme de développement et de gestion des ressources hydriques dans la province, qui portent notamment sur la promotion de l’accès à l’eau dans le monde rural pour faire face aux périodes de sécheresse, à travers l’aménagement des sources et les forages d’eau.

Ce programme insiste également sur la rationalisation de l’utilisation des ressources en eau que ce soient celles destinées à la consommation ou à l’irrigation, a-t-elle souligné, mettant l’accent sur l’importance du développement d’une politique agricole adéquate et l’encadrement des agriculteurs.

Il convient également, a-t-elle ajouté, de poursuivre la construction des petits barrages, qui jouent un rôle important dans le développement local, le traitement et le recyclage des eaux usées, la lutte contre la pollution liée aux unités de trituration des olives et la protection contre les inondations.

‘’Une bonne gestion des ressources hydriques dans la province passe nécessairement par la conjugaison des efforts de tous les intervenants, y compris les services publics concernés, les autorités locales, les élus, les usagers et la société civile’’, a-t-elle relevé.

Rappelant le rôle central de l’eau dans le processus de développement du royaume, elle a indiqué que cette ressource figure parmi les principaux indicateurs inernationaux de développement humain.

Elle salué à cet égard l’expérience du Maroc en matière de gestion et de protection des ressources en eau, notant que la politique d’anticipation prônée par le Royaume lui a permis d’améliorer le taux d’accès à cette ressource dans différentes régions.

Lors de cette rencontre, différents intervenants du secteur de l’eau ont débattu des différents problèmes d’accès à l’eau dans la province et discuté des solutions à même d’améliorer la gestion de cette ressource et la mettre au service du développement socio-économique local.

La province de Sefrou, qui se situe dans le bassin de Sebou, se caractérise par une pluviométrie moyenne annuelle comprise entre 300 et 400 mm. Elle regorge également d’importants cours d’eau, dont Oued Sebou, de barrages, notamment celui d’Allal Fassi, et de nombreuses sources (Sebou, Timdrine, Ain Regurague, Louata).

Toutefois, une pression croissante s’exerce sur ces ressources, en raison de la forte demande en eau, en plus de la succession des années de sécheresse.

Voir Aussi