ActualitésQuébec : Coup d’envoi à Montréal du « Collectif pour une forêt durable »

Actualités

18 Mai

Québec : Coup d’envoi à Montréal du « Collectif pour une forêt durable »

Washington – Plus de quarante partenaires issus des milieux social, économique et municipal du Québec, accompagnés d’intervenants du secteur forestier, ont donné le coup d’envoi, à Montréal, en présence du premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, et du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Luc Blanchette, au « Collectif pour une forêt durable ».

Ce mouvement, qui découle d’une mobilisation sans précédent envers la forêt québécoise et son immense potentiel, agira notamment à titre de maître d’oeuvre d’une campagne de mise en valeur, dotée d’un budget de 4,2 millions de dollars, intitulée « Une forêt de possibilités ».

D’une durée de trois ans, cette campagne est destinée à mettre pleinement en valeur le riche éventail d’opportunités de développement offert par l’ensemble du secteur forestier québécois.

Au cours des trois prochaines années, les partenaires du Collectif mettront de l’avant, dans leurs milieux et auprès de leurs publics respectifs, des activités, des initiatives particulières et des stratégies de promotion destinées à mettre en valeur, dans chacune des régions et des grandes villes du Québec, le potentiel diversifié et durable du secteur forestier et ses perspectives porteuses en matière d’environnement, de développement social et de retombées économiques, ce qui décuplera la portée de la campagne.

0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

 

Une commission sénatoriale a approuvé, mardi, plusieurs projets de loi de réforme de nombre de réglementations, y compris des projets qui confèrent plus de pouvoirs au Congrès pour abroger les lois et exiger des règles « moins coûteuses ».

La Commission de la sécurité intérieure et des affaires gouvernementales a adopté les projets de loi, mercredi, au moment où les républicains cherchent à consolider l’influence du Congrès sur la réglementation des agences.

L’un des projets de loi approuvés permettra aux législateurs de présenter plusieurs lois en même temps, une mesure qui s’appuierait sur la loi de révision du Congrès que celui-ci a également utilisée pour abroger plus d’une dizaine de lois de l’administration Obama.

Un autre projet de loi stipulerait que le gouvernement émette des lois étayées par des données scientifiques, et instituerait des examens financiers majeurs des lois tous les 10 ans.

Plusieurs des projets de loi sont controversés, et des groupes de pression avertissent qu’ils pourraient, entre autres, affaiblir les protections fédérales pour l’environnement.

0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-
Salvador :.

– Le réseau salvadorien de protection des tortues a relâché, durant les huit dernières années, près de neuf millions de tortues marines dans les plages du pays, et ce en collaboration avec le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles.

D’après Fernando Medina, directeur de l’une des associations affiliées au réseau, l’on assiste à une hausse du nombre des tortues marines à travers les plages du pays depuis que les autorités ont interdit la collecte, la commercialisation et la consommation des œufs de tortues. Il explique que cette expérience est la plus réussie dans la préservation des tortues marines dans toutes les régions du Pacifique.

0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

Guatemala :.

– L’association guatémaltèque des plastiques a estimé que l’absence de la culture de recyclage prive l’économie de la ré-exploitation des matières recyclables.

L’association a noté que le manque de recyclage des déchets provoque la perte de matières importantes, et le déversement des déchets dans les rivières et les plages, augmentant ainsi le taux de pollution dans le pays.

Voir Aussi