ActualitésAppel à Rabat au suivi des efforts de la recherche scientifique en matière d’environnement

Actualités

appel au suivi des efforts de la recherche scientifique en matière d'environnement.
02 Jan

Appel à Rabat au suivi des efforts de la recherche scientifique en matière d’environnement

Rabat- Les participants à une conférence internationale, tenue dernièrement à Rabat, ont appelé à la poursuite des efforts déployés dans le cadre de la recherche scientifique sur l’environnement, en particulier ceux basés sur une perspective multidisciplinaire et interdisciplinaire.

Dans leurs recommandations au terme de cette conférence, placée sous le thème « L’environnement et le développement durable: nouveaux rôles et perspectives prometteuses pour les sciences sociales« , les participants ont mis en exergue la nécessité de formuler une définition de l’environnement basée sur le développement d’une théorie cohérente qui réponde aux normes scientifiques, plutôt que de s’arrêter sur les différents aspects de la pollution et de leur faire face cas par cas.

Ils ont également abordé la responsabilisation institutionnelle et organisationnelle, dans le but de préserver chaque progrès dans le domaine de la protection de l’environnement, soulignant l’impératif de développer une coopération étroite entre les diverses sciences et disciplines, afin de mieux valoriser la multiplicité interdisciplinaire et d’explorer des sujets liés à la « justice environnementale ».

Les participants ont également appelé à une meilleure coordination entre les différents départements travaillant dans le domaine de l’environnement et leur rôle pour attirer l’attention sur trois questions fondamentales autour desquelles des stratégies d’action sont censées être élaborées, à savoir les conflits d’intérêt, l’adaptation aux exigences environnementales et la justice environnementale.

Les conférenciers ont, en outre, incité au développement interdisciplinaire entre les différentes sciences humaines d’une part, et entre les sciences humaines et les autres sciences d’autre part (telles que la biologie, la géologie et l’écologie).

Ainsi, ils ont souligné le rôle des associations actives dans le domaine de l’environnement et du développement durable, notamment dans l’établissement d’un diagnostic environnemental et dans la proposition de solutions alternatives aux divers défis environnementaux.

Dans ce sens, il a été question de l’implication collective, responsable, consciencieuse des différents acteurs de la société civile dans la mobilisation globale pour la préservation du patrimoine culturel, des ressources naturelles et des écosystèmes nationaux.

Les participants ont, ainsi, appelé la société civile à se doter d’une connaissance juridique en matière d’environnement, de développement durable et de droits de l’Homme, afin de parvenir à défendre cette question, ainsi que de déployer les outils de la déconcentration administrative et de la régionalisation avancée pour servir la cause environnementale.

Ils ont, en outre, mis en relief la nécessité d’une interaction entre les universités et les centres de recherche scientifique, de la création de centres de recherche et d’études spécialisés dans le domaine des sciences sociales pour l’environnement et de la mise en place de cursus universitaires professionnels (licences et masters) relatifs à la protection de l’environnement et au développement durable.

Cette rencontre, organisée par la faculté des lettres et sciences humaines de Rabat, en partenariat avec la Fondation « Fikr » pour le développement, la culture et les sciences, s’est penchée sur la question environnementale, faisant l’objet de nombreuses recherches et analyses en sciences sociales, avec tous les enjeux épistémologiques et méthodologiques qui l’accompagnent.

Voir Aussi