ActualitésSénégal: pour un investissement  »plus conséquent’’ en vue d’une gestion durable des forêts (FAO)

Actualités

Senegal
23 Juin

Sénégal: pour un investissement  »plus conséquent’’ en vue d’une gestion durable des forêts (FAO)

Dakar – Les délégués des 30 pays membres de la commission des forêts et de la faune sauvage de la FAO, réunis en début de semaine à Dakar, ont plaidé pour un investissement  »plus conséquent’’, en vue d’une gestion durable des forêts et de la faune sauvage, a indiqué le secrétaire général de ladite commission, Nora Berrahmouni.

La 21ème session de cette commission donne l’opportunité de discuter des méthodes et techniques en vue de booster le développement durable et la restauration des écosystèmes, a-t-elle souligné, en marge de cette rencontre, coïncidant avec la 5ème semaine africaine des forêts et de la faune sauvage. ’’Libérez les opportunités pour un développement durable en Afrique’’ est le thème de cette semaine.

Elle a indiqué que ‘’les 30 pays membres de la commission des forêts et de la faune sauvage échangent sur la situation des forêts et de la faune sauvage pour l’Afrique, discutent des problématiques de développement en termes de politiques mais aussi d’approches et de méthodes techniques pour booster la gestion durable et la restauration des forêts et de la faune sauvage’’.

Congo-Brazzaville :

L’ONG Renatura Congo et l’Union européenne (UE) viennent de lancer un projet intitulé « Soutien aux stratégies locales de renforcement des acteurs du développement durable », rapporte la presse locale.

Le but de ce projet est d’améliorer les connaissances de la société civile congolaise sur les enjeux environnementaux, développer des actions collectives pour mieux préserver le milieu marin et côtier et appuyer les initiatives environnementales des acteurs du développement durable.

Kenya:

La compagnie nationale de distribution d’électricité « Kenya Power » a alloué 1,63 milliard de shillings (un dollar = environ 100 shillings) pour financer divers projets visant à renforcer son réseau dans la région du Nord du Rift, afin de garantir un approvisionnement adéquat et fiable.

Les projets en cours de réalisation et qui devraient être achevés vers la fin de 2018, portent notamment sur la construction de nouvelles sous-stations et de lignes de distribution, outre la modernisation de l’infrastructure existante, selon des médias locaux.

Ces investissements interviennent dans le cadre de la stratégie de la compagnie visant à soutenir la croissance économique du pays en veillant à ce que la qualité et l’approvisionnement en électricité soient accessibles à tous d’ici 2020.

Voir Aussi