ActualitésSuisse: émission de quelques 46,2 millions de tonnes d’équivalents CO2

Actualités

13 Avr

Suisse: émission de quelques 46,2 millions de tonnes d’équivalents CO2

Genève – La Suisse a émis en 2019 quelques 46,2 millions de tonnes d’équivalents CO2 (éq.-CO2), soit environ 0,3 million de tonnes de moins que l’année précédente, selon un rapport publié lundi sur « l’inventaire des gaz à effet de serre » par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV).

Les émissions sont ainsi inférieures de 14 % à celles de l’année de référence 1990, précise l’OFEV, notant que dans le secteur du bâtiment, elles sont restées identiques à l’année précédente, en grande partie à cause d’un hiver froid. Les émissions du secteur de l’industrie n’ont pas changé en 2019, et celles dues aux transports sont restées supérieures aux niveaux de 1990. Un léger recul a été enregistré dans l’agriculture et pour les gaz à effet de serre synthétiques.

Selon les estimations actuelles, la Suisse manquera son objectif climatique pour 2020 de réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990, fait observer l’Office, notant qu’afin de diminuer significativement les émissions, il est indispensable de renforcer les mesures, comme le prévoit la loi révisée sur le CO2.

« Le fait que les émissions soient restées au même niveau qu’en 2018 malgré un hiver plus froid est principalement dû à l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments et au remplacement croissant des systèmes de chauffage au mazout et au gaz par des pompes à chaleur et des énergies renouvelables », précise le communiqué, relevant que la forte influence des températures hivernales sur les émissions montre que, dans le secteur du bâtiment, les combustibles fossiles continuent majoritairement d’être utilisés pour le chauffage.

En 2019, les émissions du secteur de l’industrie se sont élevées à 11,2 millions de tonnes d’éq.-CO2, soit une diminution de quelque 14 % par rapport à 1990, et n’ont pas changé par rapport à l’année précédente. Les émissions du secteur de l’industrie sont restées à un niveau relativement stable ces dernières années. Si cette tendance se poursuit, l’objectif de réduction de 15 % jusqu’en 2020 sera manqué.

Voir Aussi