ActualitésSuisse : des règles claires pour la gestion des déchets de mercure

Actualités

Lampes florence mercure
01 Nov

Suisse : des règles claires pour la gestion des déchets de mercure

Bâle – Lors de la 3e réunion de la Conférence des Parties à la Convention de Minamata sur le mercure (COP3), qui aura lieu du 25 au 29 novembre 2019 à Genève, la Suisse s’engagera en faveur de règles claires pour la gestion de ce métal lourd toxique ainsi que d’un renforcement de la collaboration entre les conventions ayant trait aux déchets et aux produits chimiques, indique un communiqué de l’Office fédéral de l’environnement (OFV).

Le mercure est un métal lourd hautement toxique qui porte atteinte à la santé humaine et à l’environnement.

« Si la Suisse dispose de prescriptions strictes en la matière et n’en utilise donc quasiment plus, le tableau est bien différent dans les pays en développement, qui ont encore recours à ce métal et à ses composés », indique l’OFV,

Une fois rejeté dans l’environnement, le mercure peut être transporté sur de longues distances aussi bien par l’air que par l’eau, raison pour laquelle les risques qui en émanent ne peuvent être contrés de manière efficace que par des mesures d’envergure mondiale, rappelle l’Office.

« Il est donc primordial de mettre en œuvre la Convention de Minamata sur le mercure, afin que la protection de l’environnement et des êtres humains soit aussi garantie en Suisse », souligne le communiqué.

Voir Aussi