ActualitésThaïlande : Les animaux sauvages évoluent plus loin de leur habitat naturel

Actualités

05 Mai

Thaïlande : Les animaux sauvages évoluent plus loin de leur habitat naturel

Bangkok- Après la fermeture de tous les parcs nationaux du pays aux visiteurs dans le cadre des mesures de verrouillage contre la propagation de Covid-19, les animaux sauvages sont aperçus fréquemment par les gardes forestiers évoluer dans des espaces de plus en plus vastes et de plus en plus loin de leur habitat naturel.

La presse ne cesse de publier des scènes insolites comme des troupeaux d’éléphants marchant sur des routes bitumées, des singes qui squattent des places de villages et des oiseaux rares qui deviennent visibles et se montrent dans des endroits inhabituels.

Dans le parc Khao Yai s’étend sur 2.100 km2 et couvre les provinces de Nakhon et Ratchasima, plusieurs espèces d’animaux, habituellement difficilement observables, évoluent à découvert tranquillement dans des espaces désertés par les humains. Les gardes du parc publient sur facebook des photos des ours à miel, des éléphants, des cerfs et des Calaos se promener sans crainte dans des zones qu’ils n’osaient pas approcher auparavant.

Voir Aussi