ActualitésUn tribunal sud-africain autorise une hausse de 15% des prix d’électricité

Actualités

Danemark
17 Fév

Un tribunal sud-africain autorise une hausse de 15% des prix d’électricité

Johannesburg- Un tribunal sud-africain a autorisé la compagnie d’électricité publique « Eskom » d’augmenter ses prix de 15% en vue de faire face à une crise financière de longue date.

Le régulateur national sud-africain de l’énergie (Nersa) a obtenu le feu vert pour ajouter 10 milliards de rands (plus de 670 millions de dollars) aux revenus d’Eskom en récupérant plus de fonds auprès des clients au cours de l’exercice 2021/2022.

«Cette décision entraînera une augmentation moyenne du prix d’électricité d’environ 15% pour les clients à partir du 1er avril 2021», a indiqué Eskom dans un communiqué, notant qu’elle pourra désormais «récupérer efficacement les coûts engagés pour la production d’électricité».

La compagnie public a ajouté que les nouveaux tarifs contribueront à réduire le fardeau financier et «libérer le gouvernement pour qu’il se concentre sur d’autres priorités».

Eskom, qui fait face à une profonde crise financière, opère depuis plusieurs mois des coupures du courant à travers tout le pays, contribuant à l’aggravation de la crise économique qui affecte l’Afrique du Sud.

Le directeur général de la compagnie, Andre de Ruyter, a déclaré récemment qu’Eskom a perdu plus de 20 milliards de rands (environ 1,2 milliard de dollars) au cours de l’exercice 2019/2020.

Par ailleurs, a-t-il dit, la compagnie prévoit une perte nette de 26,2 milliards de rands pour l’exercice actuel qui se terminera en mars 2021, rappelant que la société publique croule sous le poids d’une dette colossale qui s’élève à 484 milliards de rands.

La compagnie a déjà reçu une aide financière du gouvernement estimée à 49 milliards de rands en 2020, a-t-il relevé, précisant que cette somme sera réservée au règlement de la dette.

Voir Aussi