ActualitésEnR enTunisie : La capacité minimale de vente d’électricité fixée à 2 MW

Actualités

18 Mai

EnR enTunisie : La capacité minimale de vente d’électricité fixée à 2 MW

Tunis- Les autorités tunisiennes en charge du secteur de l’énergie ont fixé la capacité minimale de vente d’électricité produite à partir d’énergies renouvelables souscrite à la Société Tunisienne de l’Electricité (STEG) et du Gaz, à 2 MW.

Selon une décision ministérielle publiée vendredi dernier au journal officie de la République tunisienne, les entreprises et sociétés, définies par la loi de production de l ‘électricité à partir des énergies renouvelables à des fins d’autoconsommation (2015), sont autorisées à vendre une partie de leur production aux gros consommateurs.

A noter que la loi permet en vertu d’un arrêté du gouvernement du 25 février 2020, de créer des sociétés d’autoproduction d’électricité à partir des énergies renouvelables et de vendre la production à de gros consommateurs.

Ces sociétés bénéficient du droit de transport de l’électricité via le réseau national, et ce, en respectant les conditions d’octroi d’autorisations, y compris celles relatives au transport d’électricité et à la vente du surplus de production à la STEG.

Le gouvernement ambitionne, à travers la mobilisation de ces mesures, d’attirer plus d’investissements dans le secteur des énergies renouvelables, lequel représente une des alternatives d’avenir les plus prometteuses pour la garantie d’un développement durable.

L’objectif recherché est d’améliorer la compétitivité des différents acteurs économiques consommateurs d’énergie électrique, à orienter la subvention à ceux qui la méritent, ainsi qu’à rationaliser l’utilisation des produits subventionnés et à assurer l’approvisionnement en énergie primaire.

De son côté, la Tunisie a tenu à revoir, régulièrement, les procédures liées à la production d’électricité à partir des énergies renouvelables, dans le but de doubler les investissements dans ce domaine et de permettre aux grands consommateurs d’électricité d’assurer une partie importante de leurs besoins en énergie électrique à un coût minime.

La Tunisie ambitionne de faire passer la part des énergies renouvelables dans le mélange électrique de 3% actuellement à 30% en 2030.

Voir Aussi