ActualitésTunisie: Les forêts dévorées par les incendies ont besoin de 6 ans pour qu’elles puissent se…

Actualités

22 Août

Tunisie: Les forêts dévorées par les incendies ont besoin de 6 ans pour qu’elles puissent se régénérer

Tunis, 22 août 2017 (MAP)- Les 3.000 hectares de forêts dévorées par les incendies au cours des dernières semaines dans différents gouvernorats tunisiens ont besoin de six ans pour qu’elles puissent se régénérer, selon l’administration des forêts au ministère tunisien de l’Agriculture.

Dans des déclarations à la presse, le directeur général de l’administration des forêts, Habib Abid, a fait savoir que les victimes des 388 incendies qui ont ravagé, depuis début juin jusqu’au 7 août, des milliers d’hectares de forêts dans le nord et le nord ouest du pays, sont la faune et la flore et aussi les populations rurales riveraines, pour lesquelles, la forêt constitue la principale source d’emploi et de revenus.

Le nombre des incendies, qui ont ravagé un grand nombre d’habitations, a augmenté de façon spectaculaire pour atteindre 100 fin juillet et 288 la mi-août, a-t-il précisé.

Ces incendies ont été déclenchés essentiellement pour des motifs dus à des différends familiaux sur la propriété de certaines terres, ainsi qu’à la hausse des températures et à la nature de la végétation.

– La Tunisie s’était engagée lors de la COP21, à réduire le niveau de CO2 de 41 pc et à atteindre 30 pc d’énergies renouvelables « sauf que ces engagements doivent être traduits par des politiques concrètes qui tardent à voir le jour », a souligné Adel Ben Youssef, professeur d’économie à l’Université de Nice Cote d’Azur.

Intervenant lors d’un débat organisé au cours de le semaine dernière à Tunis, par le Réseau Alternatif des Jeunes (RAJ) Tunisie, sur les priorités nationales et la stratégie nationale de transition énergétique, élaborée suite à la ratification par la Tunisie de l’accord de Paris sur le climat, il a rappelé que des investissements d’environ 100 milliards de dollars seront fournis aux pays en développement pour les aider à réaliser ces objectifs, mais ces pays, dont la Tunisie doivent présenter des projets concrets pour profiter de ces financements.

Selon Emna Fourati, coordinatrice au département environnement et climat à RAJ-Tunisie, la réunion organisée par le réseau vise à préparer la société civile et les jeunes à la participation à la COP23.

Pour Mohamed Zmerli, représentant du ministère tunisien des Collectivités locales et de l’Environnement, la Tunisie présentera cette nouvelle stratégie à la COP23 qui se tiendra en novembre prochain 2017.

– Le budget global des travaux de nettoyage des plages au titre de 2017 a quadruplé par rapport à l’année 2016 pour atteindre 822.000 euros (2,3 millions de dinars), a annoncé le ministre tunisien des Affaires Locales et de l’Environnement, Riad Mouakher, à l’occasion du démarrage d’un programme de sensibilisation à la propreté des plages.

Ce programme de sensibilisation pour la préservation et la propreté des plages publiques, organisé cette année, en partenariat notamment avec la société civile, comporte des actions et des ateliers de sensibilisation, dans 12 plages dans les différentes régions en Tunisie, du 11 jusqu’au 27 août 2017.

Voir Aussi