ActualitésEfficacité énergétique: L’UE s’éloigne de ses objectifs (Eurostat)

Actualités

epa07071775 Workers walk past solar photovoltaic elements installations at the 'Solar Chernobyl' power plant, which was built near of the protective shelter covering the remains of the nuclear reactor Unit 4 at the Chernobyl nuclear power plant, in Chernobyl, Ukraine, 05 October 2018. The 'Solar Chernobyl' solar power plant has about 16,000 square meters of 3,800 solar panels expected to generate 1.0 MWp of electricity each year.  EPA-EFE/STEPAN FRANKO
07 Fév

Efficacité énergétique: L’UE s’éloigne de ses objectifs (Eurostat)

Bruxelles- La consommation d’énergie dans l’Union européenne (UE) a continué d’augmenter pour la troisième année consécutive en 2017, s’éloignant ainsi de ses objectifs d’efficacité énergétique pour 2020, selon une estimation d’Eurostat, publiée jeudi.

Objectifs d’efficacité énergétique: l’écart creuse:

Avec cette nouvelle augmentation estimée à 1% en 2017, « l’écart par rapport à l’objectif d’efficacité énergétique pour 2020 continue de se creuser », relève l’Office statistique de l’UE.

Eurostat estime que la consommation d’énergie primaire (première forme d’énergie directement disponible dans la nature avant toute transformation: bois, charbon), s’écartait de 5,3% de l’objectif d’efficacité énergétique pour 2020. Celle d’énergie finale (qui représente le total de l’énergie consommée par les utilisateurs finaux tels que l’industrie, les transports, les ménages, les services commerciaux et publics et l’agriculture) dépassait ledit objectif de 3,3%.

Hausse de la consommation d’énergie primaire:

 

La consommation d'énergie primaire s'est élevée à 1 561 millions de tonnes.
La consommation d’énergie primaire s’est élevée à 1 561 millions de tonnes.

Concrètement, la consommation d’énergie primaire s’est élevée à 1 561 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep). La consommation d’énergie finale a, pour sa part, atteint 1 222 Mtep. Par rapport à l’an dernier, les deux niveaux ont augmenté d’environ 1%.

Baisse de la consommation d’énergie finale:

La consommation d’énergie finale a baissé le plus en Belgique (-1,2%, 36,0 Mtep en 2017), suivie par le Royaume-Uni (-0,8%, 133,3 Mtep), l’Italie (-0,6%, 115,2 Mtep) et la Slovénie (-0,3%, 4,9 Mtep).

Par ailleurs, les hausses les plus importantes ont été enregistrées en Slovaquie (+7,0%, 11,1 Mtep), à Malte (+6,7%, 0,6 Mtep) et en Pologne (+6,5%, 71,0 Mtep).

L’UE s’est engagée à atteindre l’objectif d’efficacité énergétique de réduire de 20% la consommation d’énergie d’ici 2020. De ce fait, la consommation ne devrait pas dépasser 1 483 Mtep pour l’énergie primaire et 1 086 Mtep pour l’énergie finale en 2020.

Une directive européenne révisée relative à l’efficacité énergétique prévoit un nouvel objectif d’efficacité énergétique pour 2030. Il s’agit d’une consommation d’énergie primaire inférieure ou égale à 1 273 Mtep et une consommation d’énergie finale inférieure ou égale à 956 Mtep (équivalent à une réduction de 32,5%).

Voir Aussi