ActualitésUSA : les émissions de GES ont chuté de 2,1% l’année dernière

Actualités

émissions
07 Jan

USA : les émissions de GES ont chuté de 2,1% l’année dernière

Washington – Les émissions de gaz à effet de serre aux États-Unis ont chuté de 2,1% l’année dernière presque entièrement en raison d’une forte baisse de la consommation de charbon, selon Rhodium Group, une société privée d’analyse de données.

La production d’électricité à partir de charbon, qui avait légèrement rebondi en 2018, a chuté de 18% pour atteindre son niveau le plus bas depuis 1975, selon l’étude de Rhodium. La combustion du charbon produit du dioxyde de carbone, qui alimente le changement climatique.

Mais une grande partie de cette réduction a été compensée par l’augmentation des émissions provenant de l’utilisation de gaz naturel bon marché. De leur côté, les émissions des transports sont restées relativement stables tandis que les émissions des bâtiments, de l’industrie et d’autres secteurs de l’économie ont augmenté.

« L’année dernière a certainement été un mélange de bonne et de mauvaise nouvelles », a déclaré Trevor Houser, partenaire du groupe Rhodium et chef de son équipe énergie et climat. « Il y a eu la plus forte baisse jamais enregistrée dans les émissions d’électricité, mais peu de progrès dans d’autres secteurs de l’économie. »

En 2019, les émissions de gaz à effet de serre aux États-Unis étaient d’environ 12% inférieures aux niveaux de 2005. Cela met les États-Unis en risque de manquer l’objectif de 17% qu’ils ont convenu d’atteindre d’ici 2020 dans le cadre de l’accord de Copenhague de 2009, selon l’étude Rhodium.

Voir Aussi