ActualitésUSA: L’ouragan Florence touche terre sur la côte de la Caroline du Nord

Actualités

epa07016416 A handout photo made available by NASA on 13 September 2018 shows Hurricane Florence seen from a camera outside the International Space Station (ISS), in space, 12 September 2018, as the storm churned across the Atlantic in a west-northwesterly direction with winds of 130 miles an hour. The National Hurricane Center forecasts additional strengthening for Florence before it reaches the coastline of North Carolina and South Carolina early 14 September.  EPA-EFE/NASA HANDOUT  HANDOUT EDITORIAL USE ONLY/NO SALES
14 Sep

USA: L’ouragan Florence touche terre sur la côte de la Caroline du Nord

Washington – L’œil de l’ouragan Florence, rétrogradé en catégorie 1, a atterri, vendredi matin sur la côte de Caroline du Nord, apportant des vents violents et déversant des pluies torrentielles, avec des risques d’inondations dangereuses dans plusieurs localités.

« L’ouragan Florence a touché terre près de Wrightsville Beach, en Caroline du Nord, à 07H15 (11H15 GMT) avec des vents maximum estimés à 150 km/h », a annoncé le Centre national des ouragans (NHC) dans un tweet.

Il reste dangereux même s’il a été rétrogradé en catégorie 1, a mis en garde le NHC.

L’atterrissage de l’ouragan a été précédé par des vents violents qui ont commencé à souffler peu après 5H00 locales (09H00 GMT), projetant des trombes d’eau dans tous les sens et faisant s’envoler débris et panneaux de signalisation.

Le gouverneur de Caroline du Nord, Roy Cooper, a déclaré lors d’une conférence de presse que la quasi-totalité de l’Etat devrait être recouverte par des dizaines de centimètres d’eau.

L’Agence fédérale océanique et atmosphérique (NOAA) a indiqué, pour sa part, que Florence « avançait lentement », à 6 km/h et déverserait donc ses pluies torrentielles pendant de longues heures sur les mêmes régions.

Le National Weather Service (NWS) a dit s’attendre à voir tomber l’équivalent de huit mois de précipitations en deux ou trois jours.

« Une menace importante persistera pendant encore 24 à 36 heures », a relevé Jeff Byard, responsable de l’Agence fédérale américaine des situations d’urgence (Fema).

Les autorités mettent en garde contre le risque d’inondations « catastrophiques » et de crues soudaines, car l’ouragan survient après des semaines de pluies qui ont laissé les sols gorgés d’eau.

Environ 1,7 million d’habitants des Caroline du Nord et du Sud et de Virginie étaient sous l’ordre d’évacuation dans les zones du littoral.

Entre un et trois millions d’usagers pourraient être victimes de coupures de courant dans les deux Etats de Caroline, selon le fournisseur d’électricité, Duke Energy.

Selon le service national météorologique (NWS), quelque 10 millions de personnes vivent sur la trajectoire potentielle de l’ouragan, et environ 4,9 millions devraient subir des précipitations de plus de 25 cm dans les cinq prochains jours.

Voir Aussi