ActualitésUSA: Les républicains s’apprêtent à « moderniser » des lois écologiques clés de longue date

Actualités

14 Fév

USA: Les républicains s’apprêtent à « moderniser » des lois écologiques clés de longue date

Washington – Aux Etats-Unis d’Amérique, Les républicains s’apprêtent à « moderniser » des lois écologiques clés de longue date, selon la presse américaine.

Le contrôle par les républicains des deux chambres du Congrès et de la Maison Blanche donne au parti une occasion unique d’apporter des changements durables à des lois comme la « Clean Air Act » et la « Endangered Species Act », et de rectifier les aspects qu’ils considèrent défectueux dans les normes existantes.

L’Environment and Public Works Committee du Sénat entamera ce processus avec une audience prévue mercredi devant le comité chargé de la modernisation de la Loi dite « Endangered Species Act ».

La loi, adoptée il y a plus de quarante ans, vise à protéger les espèces animales et végétales en péril, ainsi que leurs habitats.

Les républicains se plaignent depuis longtemps que, surtout sous les administrations démocrates, les protections des espèces ont été abusées par des militants et que les droits des propriétaires fonciers et autres utilisateurs des terres ont été ignorés.

Les démocrates sont susceptibles de faire face à tout changement, qu’ils qualifient d’attaques à des protections environnementales de base.

Voici, par ailleurs, le bulletin de l’écologie de l’Amérique du Nord pour la journée du mardi 14 février:.

– Malgré le « dieselgate », qui a terni la réputation du constructeur allemand Volkswagen et nui à la réputation du gazole, déjà peu apprécié des Américains, les géants US de l’automobile « General Motors » (GM) et « Ford » s’apprêtent à commercialiser de nouveaux modèles diesel aux Etats-Unis.

A l’été, GM va livrer à ses concessionnaires des versions diesel, selon Dan Nicholson, l’un des responsables du groupe en charge des systèmes de propulsion.

« Avec trois choix possibles, les consommateurs peuvent sélectionner le moteur qui correspond à leurs attentes », a-t-il fait valoir.

De son côté, Ford va vendre à partir de l’automne une version diesel de la camionnette à plateau F-150, véhicule le plus populaire aux Etats-Unis.

En janvier, seules 255 voitures à motorisation diesel ont été vendues aux Etats-Unis sur un total de 1,14 million de véhicules écoulés. En 2015, bien avant le dieselgate, il s’en écoulait de 5.000 à 10.000 unités par mois.

0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

– Le mur anti-migrants que le président américain Donald Trump a promis de construire le long de la frontière avec le Mexique menace sérieusement le papillon monarque, selon des experts.

Le papillon monarque est un papillon migrateur qui parcourt chaque année 4.000 kilomètres entre le Canada et le Mexique. Pour le sauver, les trois pays (Mexique, Etats-Unis et Canada) ont créé une sorte de couloir aérien sécurisé, sans pesticides.

Les experts expliquent que le mur envisagé risque de perturber les repères naturels que ces papillons utilisent pour migrer.

Cela pourrait toucher d’autres espèces, celles qui vivent toute l’année dans la région frontalière. Ainsi, couper en deux leur territoire va rendre leur reproduction plus difficile et appauvrir leur génétique.

Pour ces considérations et tant d’autres, les défenseurs de l’environnement espèrent que ce projet, dont le coût est estimé à 25 milliards de dollars, ne verra jamais le jour.

0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

– Les autorités californiennes ont ordonné, dans la nuit de dimanche à lundi, l’évacuation immédiate de la population vivant en aval du barrage de Lake Oroville, dont la structure pourrait s’effondrer, après les fortes pluies enregistrées ces derniers jours.

Quelque 160.000 personnes vivent dans la région menacée par les inondations.

Les autorités californiennes des ressources en eau ont indiqué que le déversoir du barrage risquait de s’effondrer sous peu et redoutent que cette rupture provoque une gigantesque inondation le long de la rivière Feather.

Les services californiens des eaux prévoient de larguer des blocs de béton pour contenir les flux et ont libéré une partie des eaux du lac pour en diminuer le niveau.
Canada :.

– Le Chef du Conseil des Innus d’Ekuanitshit, Jean-Charles Piétacho, a affirmé qu’aucun forage ne sera effectué sur l’île d’Anticosti, territoire ancestral Innu, même si le gouvernement du Québec a autorisé illégalement la compagnie « Pétrolia » à y effectuer des forages.

Le Chef Innu a reproché au gouvernement de Philippe Couillard son « incohérence » dans ce dossier, rappelant que Québec a récemment donné son appui à la démarche de reconnaissance de l’île d’Anticosti à l’UNESCO en tant que patrimoine mondial, et s’est engagé à protéger tout le territoire de l’île. En même temps, M. Couillard a souligné que cet engagement de protection ne changeait rien pour lui et que « Pétrolia » pouvait aller de l’avant avec ses projets de forages avec fracturation.

« On ne peut pas dire une chose et son contraire. Le patrimoine naturel de cette île doit demeurer intact pour toutes les futures générations. C’est notre devoir, en tant que membres de la Nation Innue, de protéger cette île et ses ressources », a insisté M. Piétacho.

Le Chef a également réitéré son engagement qu’aucun projet de forage avec fracturation sur le territoire ancestral innu de l’île d’Anticosti ne sera réalisé et rappelé que son peuple innu n’a jamais renoncé à ses droits sur ce territoire.

0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

– Les commandes de panneaux solaires pour les maisons résidentielles sont à la baisse depuis des mois en Alberta, ont indiqué les professionnels du secteur, ajoutant que les clients potentiels annulent ou retardent leurs commandes en attendant la mise en oeuvre du plan énergétique du gouvernement de la province.

La province de l’Alberta avait annoncé, l’année dernière, qu’elle dévoilerait un programme incitatif pour que les Albertains utilisent des panneaux solaires sur leurs maisons et leurs garages, une politique qui devait engendrer une énorme opportunité pour l’industrie des panneaux solaires dans la province, mais le secteur est aujourd’hui en berne.

Le plan pour le climat mis en place par le gouvernement de l’Alberta, qui inclut une taxe sur le carbone, la fermeture des centrales au charbon d’ici 2030 et le plafonnement des émissions des sables bitumineux, devrait permettre à l’industrie solaire de se développer.

Pour cela, le gouvernement provincial a investi dans de grands projets d’énergie renouvelable et s’est aussi engagé à verser 9 millions de dollars pour aider les municipalités, les communautés autochtones et les agriculteurs à installer des panneaux solaires.

0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

Mexique:.

– Le ministère de la défense nationale et le Bureau du Procureur général mexicain pour la protection de l’environnement (Profepa) viennent de signer un accord prévoyant la création d’un centre national pour surveiller et protéger l’aigle royal.

Le centre devra recevoir et protéger ce type d’aigles, qui constituent un symbole national.

Le procureur général de l’environnement, Harrow Pechez, a salué à cette occasion l’élan de solidarité visant à préserver les ressources naturelles du pays.

Le projet, dont le coût est estimé à 14,9 millions de pesos, sera mis en œuvre par le ministère de la défense, qui prendra en charge la fourniture de la nourriture et des soins médicaux pour ce type de faune menacé d’extinction.

Voir Aussi