ActualitésUSA: Volcan Kilauea, évacuation par hélicoptère de plusieurs habitants d’Hawaï au cours du Weekend

Actualités

21 Mai

USA: Volcan Kilauea, évacuation par hélicoptère de plusieurs habitants d’Hawaï au cours du Weekend

Washington – Plusieurs habitants d’Hawaï, où le volcan Kilauea est entré en éruption le 3 mai, ont été évacués par hélicoptère au cours du Weekend après qu’une coulée de lave a isolé une quarantaine de maisons, ont indiqué les autorités locales.

« La lave se déplaçant rapidement (…) a isolé environ 40 maisons », le responsable du comté de Hawaï, Harry Kim, a écrit sur son compe Twitter, précisant qu’au moins quatre personnes ont été évacuées par les hélicoptères de la Garde nationale et du comté de Hawaï.

Pour sa part, l’Agence américaine de géologie et sismologie (USGS), a annoncé que la lave « qui a émergé de la fissure 20, vendredi après-midi, continue de couler en direction du sud-est » et avance par endroits à «environ 210 mètres par heure».

Près de 2000 personnes ont été évacuées depuis l’entrée en éruption, du Kilauea, l’un des volcans les plus actifs du monde, à Hawaï.

Voici par ailleurs le bulletin écologique de l’Amérique du Nord pour la journée du lundi 21 mai 2018.

Mexique

Le volcan Popocatépetl, situé à environ 55 kilomètres de Mexico et entouré de plusieurs villes, a craché ce weekend une colonne de cendres légère, accompagnée de 63 exhalaisons de faible intensité et de vapeur d’eau et de gaz, suivi par pas moins de deux séismes volcaniques haute fréquence, indique le Centre national de prévention des catastrophes (Cenapred).

L’éjection qui a eu lieu samedi heure locale et a duré 24 heure avec une alerte volcanique continue à la phase « jaune deux », a été filmée par les caméras de surveillance braquées sur le volcan en permanence. Des témoins proches de la scène ont publié des photos impressionnantes de l’événement sur les réseaux sociaux.

Poussé par le vent, le nuage de poussière s’est dirigé vers l’est de la vallée de Mexico, explique le Cenapred.

Le volcan Popocatépetl -surnommé « Popo »- émet régulièrement des fumées. Son nom signifie d’ailleurs « montagne qui fume » dans la langue aztèque nahuatl.

Ce volcan est entré en activité à partir de 1994. Il avait notamment connu une forte explosion en 2000, qui avait nécessité l’évacuation des populations environnantes. Sur les millions de personnes proches de « Popo », 650 000 d’entre elles sont dans des zones considérées à haut risque.

Panama:.

Selon les données de la Société nationale pour la conservation de la nature au Panama, le pays des Caraïbes perd chaque année quelque 20 000 hectares de forêts en raison, notamment, de l’exploitation forestière légale,  l’expansion urbaine et le changement du système d’utilisation des terres.

Selon la même source, le Panama compte environ 2 millions d’hectares de terres dégradées, dont 14 pc seulement ont été récupérables.

La province de Darién, à la frontière avec la Colombie et la région de tribus indigènes « Ngäbe Bugle » dans la partie panaméenne des Caraïbes sont les zones les plus touchées par la déforestation.

Voir Aussi