ActualitésYouth for climate: La jeunesse française se mobilise pour le climat

Actualités

Mexique
15 Fév

Youth for climate: La jeunesse française se mobilise pour le climat

Paris- Une mobilisation pour le climat a rassemblé, vendredi à Paris, plus de trois cent jeunes français, en réponse au mouvement mondial Youth for climate, une initiative d’une jeune suédoise Greta Thunberg qui exhorte les Etats à agir face à l’urgence écologique.

La mobilisation de la jeunesse française sera reconduite chaque vendredi jusqu’au 15 mars prochain, date à laquelle un appel pour « une grève pour le climat » a été lancé.

Le mouvement Youth for Climate a appelé à une grève à l’échelle mondiale, le 15 mars prochain, pour réclamer une meilleure politique climatique. L’événement a été baptisé « Global Strike for Future » et l’invitation à y participer a été publiée sur Facebook.

Ce vendredi à Paris, ils étaient 300 jeunes d’Île-de-France à se rassembler, à l’initiative d’un collectif d’étudiants et de lycéens, devant le ministère de la Transition écologique pour exiger la déclaration de «l’état d’urgence climatique» et alerter le gouvernement sur l’urgence d’agir pour l’environnement

«Nous, collégiens, lycéens et étudiants, avons notre mot à dire face à l’inaction de la majorité de nos aînés. C’est notre avenir qui est en jeu», ont indiqué ces jeunes Français dans un communiqué de la plateforme Youth for Climate France.

«Un appel a été lancé par la jeunesse à une grève internationale pour le climat le vendredi 15 mars. Nous nous devons de répondre à cet appel, car personne n’a envie d’étudier ou de travailler pour un futur qui n’existera pas», ajoutent-ils. «Chacun peut participer à son échelle, mais si les adultes ruinent nos espoirs par leur inaction, nos efforts auront été inutiles. Même le regret sera impossible.»

Selon Youth for Climate, des jeunes ont déjà prévu d’organiser la mobilisation du 15 mars dans plus de 40 villes en France.

Des mobilisations similaires ont été organisées dans de nombreux pays comme en Australie, Irlande, Belgique, Pays-Bas et Allemagne, où des centaines voire des milliers d’élèves sont descendus dans les rues ces dernières semaines pour défendre la lutte contre le changement climatique.

Le ministre de la Transition écologique, François de Rugy s’est réjoui de la mobilisation des jeunes pour le climat, quelques heures avant le début du rassemblement.

« Nous sommes dans l’action par rapport au climat », a affirmé le ministre français sur Franceinfo tout en se félicitant que « des jeunes et d’autres citoyens (…) demandent qu’on en fasse plus pour le climat ».

Il a souhaité que les « jeunes générations commencent à convaincre leurs parents » pour la défense du climat. « Plus il y aura de citoyens mobilisés entraînant la société vers une action résolue », plus la société progressera dans la lutte contre le dérèglement climatique, a-t-il affirmé.

Voir Aussi