ActualitésZimbabwe : près de 34 tonnes d’or perdues à cause de la contrebande en 2019 (ONG)

Actualités

Zimbabwe
05 Nov

Zimbabwe : près de 34 tonnes d’or perdues à cause de la contrebande en 2019 (ONG)

Harare- Le Zimbabwe aurait perdu entre 30 et 34 tonnes d’or dans des opérations de contrebande en 2019, a révélé jeudi la Coalition zimbabwéenne sur la dette et le développement (Zimcodd).

L’essentiel de la fuite des capitaux affectant actuellement le Zimbabwe se produit dans le secteur aurifère, a précisé la coalition dans un rapport sur les flux financiers illicites (FFI) dans ce pays d’Afrique australe, soulignant que ces quantités d’or sont en majorité introduites en contrebande vers l’Afrique du Sud.

Ces révélations interviennent une semaine après l’arrestation de la présidente de la Fédération des mineurs du Zimbabwe, Henrietta Rushwaya, à l’aéroport international Robert Gabriel Mugabe pour tentative de contrebande de 6 kg d’or.

La tentative de Rushwaya de transporter une quantité d’or d’une valeur estimée à plus de 300.000 dollars n’est qu’un petit exemple des énormes sommes perdues par le pays à cause de contrebande, a déploré Zimcodd, notant que « le manque de volonté politique et l’ingérence politique dans le travail des institutions de lutte contre la corruption sape l’efficacité des interventions contre les flux financiers illicites ».

La Coalition estime, à cet égard, « nécessaire que le gouvernement fasse preuve de volonté politique en vue d’interpeller et de poursuivre les auteurs de ces crimes tout en garantissant l’indépendance des institutions du pays ».

Selon une étude récente du Forum et réseau africains sur la dette et le développement, le Zimbabwe a perdu près de 3 milliards de dollars américains en flux financiers illicites entre 2009 et 2013, ce qui correspond à une moyenne annuelle d’environ 570 millions de dollars américains.

Voir Aussi