CarrièresCoaching territorial à COP22: dépasser ses craintes et agir pour l’environnement

Carrières

green
11 Nov

Coaching territorial à COP22: dépasser ses craintes et agir pour l’environnement

Marrakech, Une grande diversité de personnes et d’organisations se croisent et se rencontrent à Marrakech dans la Zone verte de la COP22 qui se veut celle de l’action. Mais il faut parfois un petit coup de pouce pour que les idées, les ambitions et les projets voient le jour.

En 2013, des coaches marocains, ayant une expérience riche dans le domaine politique, social, développement des territoires, régionalisation, politiques des villes, et gouvernance, ont formé le pool d’experts qui ont produit « la boite à Outils Coaching Territorial ».

Le coaching territorial est une des solutions pour passer à l’action : il vise à accompagner la mise en synergie des acteurs locaux pour mobiliser leurs potentiels respectifs en vue de résoudre un problème spécifique ou de promouvoir le développement durable et l’attractivité du territoire. Pour cela, il applique à ceux qui sont désireux d’agir pour l’environnement – associations, collectivités, entreprises, ou parfois de simples individus – les techniques du coaching personnel. L’idée est de renforcer la confiance en soi, d’affronter ses peurs, de rationaliser ses objectifs.

Il part du principe que l’inertie dans les actions contre le réchauffement climatique n’est pas due à un manque de connaissance, de moyen, ou de technique. Elle est une question d’attitude. Il faut donc accompagner les acteurs dans leur démarche, en les encourageant à partager leurs connaissances et ressources, et en les mettant à contribution.

Comment se passe donc une séance de coaching ? L’acteur doit d’abord présenter son projet et ses problématiques. Le coach va ensuite l’aider à passer de l’action à la réflexion en travaillant avec lui sur ses craintes et limites. Parfois, celles-ci ne sont que psychologiques. Enfin, un calendrier avec des dates d’action précises est fixé. L’acteur s’engage à les respecter, et devra s’autoévaluer aux différentes étapes du projet.

Les coaches territoriaux présents à la COP22 ont déjà rencontré 400 personnes dans la Zone verte, espace Société civile.

Voir Aussi