CarrièresCOP22: signature du nouveau mémorandum d`entente relatif à la coordination de la Réserve de…

Carrières

rbim
17 Nov

COP22: signature du nouveau mémorandum d`entente relatif à la coordination de la Réserve de Biosphère Intercontinentale de la Méditerranée (RBIM

Marrakech – Le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD), le ministère de l’Agriculture, l’alimentation et l’environnement du Royaume d’Espagne et le ministère régional de l’Environnement et l’aménagement du territoire du gouvernement régional de l’Andalousie, ont procédé mercredi à l’occasion de la tenue de la COP22, à la signature d’un nouveau mémorandum d’entente relatif à la coordination de la Réserve de Biosphère Intercontinentale de la Méditerranée (RBIM).

L’accord vise à mettre en place les bases générales de coordination de la gestion de la RBIM entre le Maroc et l’Espagne, à fixer le cadre de coopération entre les partenaires des deux rives et à déterminer les conditions et les modalités de l’action menées conjointement par les deux pays, pour atteindre leurs objectifs communs de gestion de cette réserve.

Pour permettre à la RBIM de jouer pleinement ses fonctions, au même titre que les autres réserves de Biosphère du Maroc, notamment en matière de conservation et de développement territorial, un Plan d’Action de 2016 à 2025 a été élaboré.

Ce nouveau mémorandum d’entente, en plus de la mise en œuvre dudit Plan d’Action, vise à établir la mise en place des instances de gouvernance : Organes de gestion, Organes de participation et Organes scientifiques.

Cela permettra aux deux pays de lancer une nouvelle phase de développement de la RBIM après l’évaluation décennale prévue par l’UNESCO en septembre 2017.

La RBIM a été officiellement créé en octobre 2006 par l’UNESCO dans le cadre de son programme MAB (Man and Biosphere). Elle est le fruit d’une coopération entre le HCEFLCD et le ministère de l’Environnement du gouvernement autonome d’Andalousie (Espagne).

Sur les 450 réserves de Biosphère du réseau mondial, la RBIM est unique au monde du fait qu’elle relie deux continents et qu’elle englobe une partie des eaux internationales sur son territoire. Elle s’étend sur un espace de près d’un million d’hectares, partagé à peu près à égalité entre le Maroc et l’Andalousie et regroupe les aires protégées des deux rives marocaine et espagnole.

Voir Aussi