EntreprisesAlliance Franco-Japonaise pour développer des projets d’énergie renouvelable au Mexique

Entreprises

epa01175353 (FILE) A File photo dated 29 April 2007 shows a Chinese worker holding his shovel beneath a windmill at the Gansu Jieyuan Wind Power Company on the outskirts of Yumen, northwest China's Gansu province, 29 April 2007. UN Secretary General Ban Ki-moon said 'global sweeping concerted action' was now needed on climate change as the final "synthesis" report of the Intergovernmental Panel on Climate Change was released 17 November 2007. The new report makes clear that global warming is a man-made phenomenon and is already taking place. It also warns of catastrophic and unavoidable consequences if the atmosphere warms by more than 2 degrees Celsius.  EPA/DIEGO AZUBEL *** Local Caption *** 00000400999616
10 Avr

Alliance Franco-Japonaise pour développer des projets d’énergie renouvelable au Mexique

Mexico – Les entreprises française Engie et japonaise Tokyo Gas ont annoncé mardi la création d’une coentreprise destinée à développer des projets d’énergie renouvelable au Mexique, baptisée Heolios EnTG.

L’entreprise aura pour mission le développement, le financement, la construction, la propriété, l’exploitation et la maintenance de six projets d’énergie renouvelable au Mexique, expliquent les deux entreprises dans un communiqué.

Il s’agit des projets des parcs éoliens terrestres, et autres dans le solaire, pour une capacité totale de près de 900 MW.

Les projets, à des divers stades d’avancement, ont remporté des contrats d’achat d’électricité sur 15 ans, conclus dans le cadre des ventes aux enchères mexicaines, indiquent les partenaires.

Le Mexique a entrepris une grande réforme énergétique ces dernières années qui devrait, selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), permettre au pays de connaître une forte croissance économique dans les décennies à venir.

La loi de transition énergétique mexicaine votée fin 2014 a fixé un objectif de 35% d’électricité décarbonée à l’horizon 2024 alors que les énergies fossiles comptaient encore pour 79,7% de la production électrique nationale en 2015. D’après les projections de l’Agence internationale des énergies renouvelables (Irena), le pays pourrait se montrer plus ambitieux et produire jusqu’à 46% de son électricité à partir des seules énergies renouvelables dès 2030.

Voir Aussi