EntreprisesLa compagnie énergétique suédoise Vattenfall au service des Championnats du monde de ski alpin

Entreprises

epa04470094 (FILE) A file photo dated 13 March 2013  showing the logo of Swedish energy company Vattenfall in downtown Malmo, Sweden. Swedish utility Vattenfall on 30 October 2014 reported a third quarter net loss of 18 billion kronor (2.4 billion dollars), citing both a massive writedown of Dutch and German assets and low electricity prices. The state-owned utility reported a net profit of 1.5 billion kronor a year ago. The 23.1-billion-kronor writedown was related to fossil-based assets, including a coal-fired plant in Hamburg and businesses in the Netherlands. Net sales fell year-on-year by 2.4 billion kronor to 34.7 billion kronor, reflecting lower electricity prices and drop in income from the Hamburg electricity grid that Vattenfall sold last year.  EPA/MAURITZ ANTIN
05 Fév

La compagnie énergétique suédoise Vattenfall au service des Championnats du monde de ski alpin

Stockholm- La compagnie énergétique suédoise Vattenfall a mis les bouchées doubles pour les Championnats du monde de ski alpin actuellement en cours à Åre et dureront deux semaines, où des centaines de coureurs de ski, officiels et plus de 120 000 spectateurs sont attendus dans la ville du nord de la Suède.

À l’aide de panneaux solaires, de véhicules électriques, d’installations de stockage de batteries et d’une infrastructure de charge, Vattenfall contribue à faire des compétitions de cette année les premiers Championnats du monde de ski alpin neutres pour le climat.

Pour y parvenir, l’organisation des championnats du monde suit un plan minutieusement élaboré pour minimiser l’impact de la manifestation sur l’environnement. Cela signifie, par exemple, que les services de navette aller-retour pour les compétitions seront sans fossiles.

« Nous nous attendons à ce que les deux tiers de notre consommation d’énergie et de carburant soient sans énergie fossile. Dans certains cas, nous avons dû utiliser du carburant conventionnel pour des raisons de sécurité, telles que les hélicoptères de sauvetage», a affirmé Riikka Rakic, responsable du développement durable chez Åre 2019, qui organise l’événement.

Afin de réduire la dépendance aux combustibles fossiles, Vattenfall fournit des bornes de recharge et un chargeur rapide pour une trentaine de Audi e-trons électriques ainsi que pour dix motoneiges électriques utilisées pour transporter les visiteurs et les officiels vers et depuis la zone de compétition.

Les Championnats du monde d’Åre 2019 sont certifiés ISO 20121, ce qui signifie que son impact sur le climat est cartographié et évalué de manière normalisée. Des objectifs et des plans d’action ont été élaborés pour réduire l’impact de tout sur le climat, du transport aux déchets courants en passant par les déchets alimentaires. On estime que ces étapes correspondent à un total de 1.000 tonnes d’équivalent dioxyde de carbone.

« En travaillant avec Vattenfall, nous allons compenser les émissions liées au climat qui continueront à se produire, par exemple en achetant des crédits carbone de projets d’énergie renouvelable certifiés Gold Standard dans le monde entier », a déclaré Rakic.

Lasse Ejeklint, coach en climatologie et expert en énergie de Vattenfall, a offert son expertise.

« Cela vaut la peine de participer à la création d’un grand événement sportif comme celui-ci, moins dépendant des combustibles fossiles. Les panneaux solaires que nous avons installés sur le toit du bâtiment où se trouvent les bureaux de l’association suédoise de ski, ici à Åre, resteront et continueront à produire de l’électricité pendant de nombreuses années, ce qui signifie que le bâtiment sera en mesure de satisfaire à lui-même la plupart de ses besoins en énergie ».

Après la cérémonie d’ouverture du 4 février, les Championnats du monde de ski d’Åre 2019 commenceront le 5 février avec le Super G dames et se termineront le 17 février avec la finale de Slalom Hommes.

Voir Aussi