EntreprisesDanemark: Vestas Wind Systems enregistre des niveaux de commandes record en 2019

Entreprises

epa02292030 (FILE) A file photo dated 01 July 2008 of rows of wind turbines, part of the Smoky Hills Wind Project in a pasture in Lincoln and Ellsworth Counties near Lincoln, Kansas, USA. The Smoky Hills Wind Project consists of hundreds of Vestas V80 1.8-megawatt wind turbines, and GE 1.5-megawatt wind turbines. Vestas reported 18 August 2010 second-quarter revenue of EUR 1,007m, a drop of 17 per cent relative to the second quarter of 2009, realising an EBIT of EUR (148)m, against EUR 78m in the second quarter of 2009. The EBIT margin thus declined from 6.4 per cent to (14.7) per cent as a result of the expected very low capacity utilisation in the wake of the credit crisis. Vestas shares lost more than 17 percent in trading in Copenhagen following the news.  EPA/LARRY W. SMITH
07 Fév

Danemark: Vestas Wind Systems enregistre des niveaux de commandes record en 2019

Copenhague – Le fabricant danois de turbines Vestas Wind Systems a enregistré des niveaux de commandes record en 2019 ainsi qu’une augmentation des bénéfices et des revenus.

Vestas a enregistré une prise de commandes – une mesure des turbines inscrites dans ses carnets de commandes – de plus de 17 gigawatts (GW) l’année dernière, avec des revenus atteignant 12,1 milliards d’euros (13,34 milliards de dollars), contre 10,1 milliards d’euros en 2018.

La firme danoise, qui a rendu public son rapport annuel mercredi dernier, a indiqué que le quatrième trimestre 2019 avait enregistré un bénéfice d’exploitation avant éléments exceptionnels atteignant 404 millions d’euros, soit une augmentation de 36% par rapport au quatrième trimestre 2018.

Pour l’avenir, le siège social d’Aarhus a déclaré qu’il prévoyait un chiffre d’affaires pour 2020 « compris entre » 14 et 15 milliards d’euros.

« L’énergie éolienne a manifesté sa position de principale source d’énergie mondiale en 2019, portant la prise de commandes de Vestas à un record de 17,9 GW, une croissance de 20% du chiffre d’affaires et des niveaux d’activité attendus dans les années à venir », a déclaré dans un communiqué Henrik Andersen, PDG président du groupe Vestas.

Andersen a déclaré que la société avait trois priorités stratégiques.

« Nos solutions électriques onshore, c’est notre activité de service – où nous sommes actuellement en charge de près de 100 gigawatts de turbines – et enfin et surtout, nous sommes également en … offshore. »

« Ces trois jambes dans lesquelles nous investissons (et) nous voyons bien sûr une trajectoire de croissance énorme et très positive si nous regardons (vers) les années à venir », a-t-il ajouté.

Vestas s’attend à une croissance des revenus de services d’environ 7% cette année, selon son rapport annuel.

Andersen a expliqué que dans le secteur onshore, la société modifiait sa fabrication pour devenir modulaire, précisant que « nous sommes donc également mieux placés pour évoluer lorsque nous envisageons … trois, cinq et huit ans d’avance ».

Voir Aussi