En vedetteKenya: Une entreprise allemande construira 19 unités de dessalement dans 5 comtés

En vedette

epa04674684 A man walks with tanks filled with water he fetched at a watering hole near Matinyani, in the semi-arid Kitui County in southeastern Kenya, 22 March 2015, the World Water Day. Residents of Kitui County and other arid and semi-arid areas of the country have been hard-hit by extremely poor rainfall this year while the government said in previous month that some 1.6 million people countrywide are facing acute starvation due to the drought and will need relief food over the next six months. Residents of Matinyani say they haven't seen a drop of rain in nearly four months. Thousands of Kenyans in rural areas walk tens of kilometers just to fetch water to drink and to be used in their homes. According to an estimate by UNESCO (United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization), 17 million people lack access to safe water in Kenya, where the drought is a perennial problem.  EPA/DAI KUROKAWA
23 Fév

Kenya: Une entreprise allemande construira 19 unités de dessalement dans 5 comtés

Nairobi- L’entreprise allemande Boreal Light GmbH a annoncé qu’elle entend construire dans les prochains mois 19 unités de dessalement dans cinq comtés du Kenya qui souffrent notamment de fuites de sel dans leurs forages.

L’entreprise qui est présente au Kenya depuis un bon moment devra ensuite proposer de l’eau potable à la population « à un prix abordable » ne dépassant pas 10 shillings (moins d’un centime d’euro) pour 20 litres, souligne Hamed Beheshti, cofondateur et président directeur général de Boreal Light.

Basé à Berlin, Boreal Light a annoncé avoir sélectionné plusieurs comtés pour l’installation de ces unités. Il s’agit de Turkana, Wajir, Kwale, Naivasha et Mombasa, des comtés qui ont pour points communs d’être des zones sèches ou situées en bordure de mer où il est difficile de trouver de l’eau douce.

« Après le dessalement et la purification, nous faisons un pas de plus vers la minéralisation », explique le PDG de Boreal Light, cité par un communiqué de son enteprise.

Sur l’île de Pate, archipel de Lamu, un comté du Kenya situé au large de l’océan indien, l’entreprise allemande vient de mettre en service un kiosque à eau potable. Pour obtenir cette eau consommable, elle a du passer par le dessalement d’eau saumâtre.

«L’île de Pate et tout le comté de Lamu souffrent de fuites de sel dans leurs forages ainsi que de contamination bactérienne. Cette salinité de l’eau touche non seulement les ménages et les entreprises, mais aussi les agriculteurs », constate le PDG de l’entreprise.

En plus de l’archipel de Lamu, les kiosques d’eau dessalée de Boreal Light sont actuellement disponibles à Kitengela, à la périphérie de Nairobi, la capitale du Kenya.

Voir Aussi