EntreprisesPrêt de 130 millions d’euros de la BEI pour soutenir l’économie circulaire en France

Entreprises

recyclage bouteilles
23 Juil

Prêt de 130 millions d’euros de la BEI pour soutenir l’économie circulaire en France

Bruxelles – La Banque européenne d’investissement (BEI) et le groupe français « Derichebourg » viennent de signer un contrat de prêt de 130 millions d’euros, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel d’investissements en France dans le domaine du recyclage et de l’économie circulaire.

Les investissements de ce programme concerneront principalement l’amélioration des taux de valorisation des matières traitées, l’adaptation des broyeurs aux meilleures techniques disponibles (en matière de traitement des eaux, captation des fumées, protection contre le bruit), et la réduction de la consommation d’énergies fossiles (camions et engins de manutention), indique un communiqué de la Commission européenne.

Ce prêt, le premier accordé par la BEI à une entreprise opérant dans le domaine de l’économie circulaire en France, s’inscrit dans le cadre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI) du Plan d’Investissement pour l’Europe, aussi appelé Plan Juncker.

« Je me réjouis de la signature de cet accord, car c’est une étape supplémentaire vers une Europe plus durable. Grâce au Plan Juncker, l’entreprise Derichebourg pourra développer un programme de financements destiné à améliorer ses services dans le domaine du recyclage et de l’économie circulaire », a commenté Pierre Moscovici, commissaire européen en charge des affaires économiques et financières, de la fiscalité et des douanes, cité dans le communiqué.

De son côté, Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque Européenne d’Investissement, a souligné que cette première opération de financement d’un acteur privé majeur dans le domaine du recyclage est « doublement importante à nos yeux » car elle illustre « notre volonté de renforcer l’action climatique de la banque de l’UE tout en permettant à un leader industriel européen, le groupe Derichebourg, d’accroître sa compétitivité ».

La BEI alloue environ 25% de ses financements à l’atténuation des changements climatiques et à l’adaptation à leurs effets. D’ici 2020, elle portera à 35% la part de ses prêts à l’appui du climat dans les pays en développement.

Voir Aussi