evenementsLa 7e session plénière de la Plateforme Intergouvernementale scientifique et politique sur la…

evenements

epa03344279 (11/22) Romanian farmers and their horse and cart leave the clearing after finishing harvesting the hay from their family grassland, in the village of Pestera, near Brasov city, 180 km north of Bucharest, Romania, 04 July 2012. The Southern Carpathian Mountains are part of the Transylvania region and support a rich variety of plants and animals. On these high altitude pasture hills, Romanian farmers are still using the traditional manual way of harvesting hay. There have been increasing efforts at national and European Union level to preserve this low intensity or High Nature Value (HNV) farming which supports the astounding biodiversity in these mountain hay meadows. This fits in with the United Nations Decade on Biodiversity 2011-20 which aims to significantly reduce biodiversity loss worldwide.  EPA/ROBERT GHEMENT   PLEASE SEE ADVISORY NOTICE epa03344268 FOR FULL FEATURE TEXT
23 Avr

La 7e session plénière de la Plateforme Intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité à Paris

Paris- La capitale française abritera, du 29 avril au 4 mai, la 7ème session plénière de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) qui présentera aux représentants des 130 Etats membres son premier rapport d’évaluation mondial sur la biodiversité et les services écosystémiques.

Ce document servira de référence à l’élaboration du futur cadre mondial pour la biodiversité post-2020, indique un communiqué du ministère français de l’Enseignement, de la recherche et de l’Innovation, qui précise que cette plénière se tiendra au siège de l’UNESCO.

Créée en 2012, l’IPBES, qui est un organe intergouvernemental, mobilise des centaines de scientifiques du monde entier. Il fournit aux décideurs politiques des évaluations scientifiques objectives de l’état des connaissances sur la biodiversité, les écosystèmes et les avantages qu’ils procurent aux personnes, ainsi que les outils et méthodes pour protéger et utiliser durablement ces atouts naturels vitaux, affirme la même source.

« Le gouvernement français a décidé, dans le cadre de son action mondiale en faveur de l’environnement, d’accueillir cette plénière importante et agir pour accompagner la procédure d’adoption », a indiqué à cet égard le ministre français de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal.

Voir Aussi