En vedetteL’Argentine abrite le 3è Congrès des sciences et technologies de l’environnement

En vedette

congres santa fe environnement
29 Juil

L’Argentine abrite le 3è Congrès des sciences et technologies de l’environnement

Buenos Aires –  La province de Santa Fe (ouest) accueille, à partir de ce lundi, les travaux du 3è Congrès des sciences et technologies de l’environnement 2017.

Ce conclave de quatre jours sera marqué par l’organisation de conférences, tables-rondes et exposés axés sur « l’évaluation environnementale », « les mécanismes de diagnostic et de gestion de l’environnement », « les risques environnementaux », « l’économie de l’environnement et l’écologique » et « les politiques environnementales et le droit ».

Ce Congrès de quatre jours connaîtra la participation de nombre de chercheurs, d’universitaires, de scientifiques spécialisés dans les questions de sciences de l’environnement et de la technologie.

Par ailleurs, voici le bulletin de l’écologie de l’Amérique du Sud:

Colombie:
La Cour suprême de justice de Colombie a exceptionnellement concédé l’habeas corpus à « Chucho », un ours à lunettes enfermé dans un zoo, qui devra être relâché dans la réserve où il vivait.

Chucho, qui a vécu pendant 18 ans dans les montagnes de la réserve Rio Blanco près de Manizales (centre-ouest), avait été transféré en juin 2017 au zoo de Barranquilla, situé sur la côte caraïbe (nord) au climat tropical.

L’animal a passé la majeure partie de sa vie en « semi captivité » dans la réserve proche de Manizales, mais « à Barranquilla, il est en captivité totale et dans des conditions climatiques qui ne sont pas adaptées à son espèce ».

En raison de la décision de la Cour, Chucho devra être ramené dans son habitat de Rio Blanco, à une date qui n’a pas été précisée.

Un cas similaire s’est produit en Argentine, où une femelle chimpanzé enfermée dans une cage d’un zoo a bénéficié de l’habeas corpus et a été transférée dans une réserve du Brésil.

Voici le bulletin de l’écologie de l’Amérique du Sud pour la journée du samedi 29 juillet :

Chili:

Le parc national Lauca est un parc naturel situé dans la région d’Arica et Parinacota au nord du chili. Il comporte le fleuve « Río Lauca ». Le parc national Lauca fait partie de la réserve de biosphère Lauca.

Ce parc naturel s’étend sur 137.883 hectares. Tout comme toute la région du nord du Chili, le parc Lauca bénéficie d’un climat sec, sans pour autant être désertique.

La pluie peut atteindre les 280 mm par an, ce qui permet la création des lacs, des lagunes ainsi que les cours d’eau. Cette région est connue pour le fort écart de température entre la nuit et le jour. Le parc national Lauca déborde de faune et de flore.

Il abrite le lago Chungará, un lac des plus immenses au monde avec 4.570 mètres d’altitude. Le parc contient plusieurs autres attractions naturelles notamment la laguna de Cotacotani.

Le parc national Lauca est célèbre également par une forte activité volcanique puisqu’il héberge plusieurs volcans comme les deux jumeaux le Parinacota avec 6.342 mètres et le Pomerape avec 6.282 mètres.

Il héberge le célèbre volcan Guallatiri faisant 6.060 mètres d’altitudes. Les volcans du parc ont contribué à la création de champs de lave. Il est facile aussi d’observer les geysers.

Bolivie :

Le parc national de Sajama de Bolivie est d’une superficie de 1.002 km2 situé dans le département d’Oruro. Il a été créé en août 1939 et est situé dans la cordillère des Andes. Partagé entre le territoire bolivien et celui du Chili, il doit son nom au volcan Nevado Sajama qui culmine à plus de 6.500m d’altitude et qui se situe dans ses terres.

L’altitude variante et le climat semi-aride ont engendré différents écosystèmes aussi fascinants les uns que les autres.

Les températures varient de 10°C à -14°C les jours d’hiver. Il est également connu pour la démesure car les volcans, les monts et les autres attractions naturelles frôlent le gigantisme.

Le parc national de Sajama a principalement été créé afin de préserver les forêts de Quenuas, des arbres en voie de disparition en raison de leur exploitation en majorité illicite.

Voir Aussi