evenementsEspagne: moins d’incendies de forêt enregistrés en 2018

evenements

Plusieurs hectares, ont été ravagés par un énorme incendie, samedi (10/08/13), dans les forêts de Mesguina et d’Admin de la commune d’Amskroud, à une cinquantaine de kilomètres à l’est d’Agadir.
07 Août

Espagne: moins d’incendies de forêt enregistrés en 2018

Bruxelles –  2018 est jusqu’à présent l’année durant laquelle le moins d’incendies de forêt ont été enregistrés lors de la dernière décennie, selon des données du ministère espagnol de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation.

Ainsi, quelque 3.676 feux de forêt ont été enregistrés, du 1er janvier au 29 juillet dernier, contre 8.928 qui se sont déclarés durant la même période une année auparavant, soit 5.252 feux de moins, ont précisé des chiffres provisoires du ministère.

Le nombre d’incendies de forêt enregistrés à fin juillet dernier a, à cet égard, accusé une baisse d’environ 50% par rapport à une moyenne de 7.595 incendies déclarés durant les sept premiers mois de chaque année de la dernière décennie.

La même source a fait savoir qu’un total de 11.428 hectares ont été ravagés durant les sept premiers mois de 2018, soit 0.041% de la superficie forestière nationale, contre 57.099 hectares durant la même période de l’année précédente.

——————————————

 

Voici le bulletin de l’écologie de l’Europe occidentale pour la journée du mardi 07 août 2018 :

– La sécheresse persistante en Europe inquiète les producteurs et transformateurs de légumes qui déplorent la chute des récoltes, du jamais-vu depuis 40 ans, selon l’organisation européenne des industries transformatrices de fruits et légumes (Profel).

« Avec le temps chaud et sec qui a persisté en juillet sur la majeure partie du continent, les légumes ont continué à souffrir et les rendements des récoltes ont chuté fortement », a déploré lundi Profel qui met en garde contre les effets néfastes pour le secteur de la sécheresse et la chaleur persistantes depuis plusieurs semaines en Europe.

L’organisation professionnelle évoque la situation « la plus sérieuse vécue par les producteurs et transformateurs de légumes au cours des 40 dernières années ».

Pour Profel, 2018 est la troisième année consécutive au cours de laquelle le secteur doit faire face à d’importants problèmes liés aux conditions climatiques.

Cette année, la météo a particulièrement touché le secteur des légumes surgelés et en conserves, dont les unités de transformation ont souffert de livraisons réduites et irrégulières de légumes, engendrant une hausse des coûts et une baisse de la production, précise l’organisation.

Celle-ci fait état « de réductions significatives des rendements annoncées » pour les petits pois (de 20 à 50%) et pour les haricots (jusqu’à 50%), tandis que pour les oignons, les rendements seraient de 15 à 50% inférieurs.

—————————————-

Lisbonne –  Les producteurs forestiers dans l’Algarve, au sud du pays, affirment attendre depuis plusieurs mois l’approbation par l’Institut de conservation de la nature, d’un plan de prévention et de lutte contre les incendies couvrant la zone touchée depuis vendredi dernier par les feux de forêts dans la ville de Monchique.

Le projet d’intervention forestière dans cette zone où le feu fait encore rage prévoit notamment la mise en place de points d’eau et la création de multiples voies d’accès pour lutter contre les feux dans les montagnes.

Plus de 1150 pompiers étaient mobilisés pour lutter contre cet incendie qui s’est déclaré dans le sud du Portugal où les autorités du pays ont procédé à de nombreuses évacuations de villageois et de touristes.

Les services d’urgence ont mobilisé 350 pompiers supplémentaires pour combattre les flammes, mais les épais nuages de fumée rendent difficile l’intervention des avions et hélicoptères mis à la disposition des pompiers, selon la Protection civile.

—————————————-

Paris – Deux navires équipés d’hydrophones de dernière génération ont appareillé récemment de Toulon (sud de la France) pour étudier les déplacements des cétacés en Méditerranée dans l’objectif d’éviter qu’ils soient percutés par les navires de commerce et les ferrys.

Il s’agit du « Sphyrna », le plus grand drone autonome de surface au monde avec 17 mètres de long, et du trimaran électro-solaire « Solar Odyssey », qui s’attèleront tous deux à détecter les sons émis par ces mammifères et à les localiser dans un rayon de 15 kilomètres.

Leur position est alors transmise en temps réel au Cross Méditerranée (en charge des missions de recherche et de sauvetage, de surveillance de la navigation maritime et des pollutions ainsi que de diffusion des renseignements de sécurité maritime) qui la répercute aux navires présents dans la zone pour éviter une collision avec les grands cétacés, mais aussi à l’administration du sanctuaire Pelagos, un espace maritime de 87.000 km² situé au large des côtes française, monégasque et italienne, et abritant huit espèces de cétacés dont des cachalots.

Les résultats de cette campagne d’étude devraient permettre de mieux comprendre le système de communication et d’organisation sociale du cachalot.

La qualité des instruments embarqués pour cette mission devrait permettre également d’étudier la baleine à bec, une espèce très rarement observée.

 

Voir Aussi