evenementsLa Finlande abrite du 9 au 12 octobre un congrès sur la biodiversité dans l’Arctique

evenements

epa06104552 A view of the Chiribiquete natural park in the Sierra de Chiribiquete, Guavaire department, Colombia, 22 July 2017. The area was declared free of illegal crops by Santos, who stated that by the end of the year no coca crops will exist in any protected space of the country.  EPA/MAURICIO DUENAS CASTANEDA
08 Oct

La Finlande abrite du 9 au 12 octobre un congrès sur la biodiversité dans l’Arctique

Helsinki – Un congrès sur la biodiversité dans l’Arctique se tiendra, du 9 au 12 octobre à Rovaniemi (capitale de la Laponie, nord de la Finlande), avec l’objectif d’aborder les questions les plus urgentes en matière de protection de la nature et d’utilisation durable de l’environnement naturel dans l’Arctique.

Le président finlandais Sauli Niinistö inaugurera ce congrès de quatre jours composé de tables rondes, de séminaires scientifiques et des derniers résultats de la recherche, indique lundi un communiqué officiel.

Le congrès est l’un des plus grands événements de la présidence finlandaise du Conseil de l’Arctique auquel participeront environ 450 experts des questions arctiques.

L’Arctique fait partie des régions les plus pures et les mieux préservées de la planète, mais sa nature vulnérable est menacée par le changement climatique et l’exploitation des ressources naturelles.

Les communautés locales et les populations autochtones dépendent du bien-être de l’environnement arctique, tandis que les changements dans la région arctique ont des répercussions dans le monde entier.

Le Congrès sur la biodiversité rassemble des scientifiques, des décideurs, des fonctionnaires, des populations autochtones, des détenteurs de connaissances traditionnelles et locales, l’industrie, des organisations de la société civile et d’autres parties prenantes intéressées par l’environnement arctique.

Les principaux thèmes de cette rencontre s’articulent autour du changement climatique, les écosystèmes, l’intégration de la biodiversité, les menaces et pressions concernant l’Arctique (facteurs de stress), l’identification et la protection de zones importantes, les connaissances et la sensibilisation du public.

Le congrès est organisé conjointement avec le groupe de travail sur la conservation de la faune et de la flore arctiques du Conseil de l’Arctique (CAFF).

Les ministres de l’environnement arctique auront une réunion de deux jours à Rovaniemi les 11 et 12 octobre, à laquelle participeront également des représentants de haut niveau des huit États membres du Conseil de l’Arctique et de six organisations de peuples autochtones. Les pays et organisations dotés du statut d’observateur auprès du Conseil de l’Arctique ont également été invités.

Les principaux thèmes de la réunion des ministres de l’environnement sont les changements climatiques, la biodiversité et la prévention de la pollution. Il s’agit de la première réunion des ministres de l’environnement arctique en cinq ans. L’objectif est de créer des lignes directrices pour la future coopération environnementale du Conseil de l’Arctique.

« La Finlande a été l’un des principaux moteurs du lancement de la coopération environnementale dans l’Arctique et nous sommes fermement résolus à jouer le rôle de pionnier dans ce domaine. Nous avons besoin à présent d’une action concrète et d’une collaboration fortes, par exemple pour réduire les émissions de noir de carbone afin d’éviter la fonte des glaces dans la région arctique « , a déclaré Kimmo Tiilikainen, ministre finlandais de l’environnement, de l’énergie et du logement, qui préside la réunion des ministres de l’environnement à Rovaniemi.

 

Voir Aussi