evenementsLa Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement organise un cycle d’ateliers du 28…

evenements

Fondation-Mohammed-VI-Environnement- ecology
05 Déc

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement organise un cycle d’ateliers du 28 novembre au 20 janvier

Rabat – La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement a annoncé mardi l’organisation, du 28 novembre au 20 janvier 2018, d’un cycle d’ateliers de présentation et d’animation de ses programmes phares d’éducation au développement durable « Éco-écoles » et « Jeunes reporters pour l’environnement » (JRE).

Ce cycle, qui connaîtra la présence des encadrants et des animateurs des deux programmes dans les mêmes ateliers, permettra de « créer une émulation et surtout faire passer le message de l’alignement du contenu de ses programmes avec les Objectifs de développement durable » (ODD), a précisé la Fondation dans un communiqué.

Ces grandes réunions régionales sur l’environnement permettront de stimuler les écoliers, collégiens et lycéens, a ajouté la même source, faisant savoir que les écoles les plus aguerries aux deux programmes partageront, comme chaque année, leurs expériences et présenteront leurs bonnes pratiques.

Pour ce cycle 2017-2018, les Éco-Écoles participant à ces ateliers procéderont à la levée du pavillon vert, label qui couronne leur parcours 2016 2017, pour montrer aux nouvelles écoles inscrites au programme le chemin à suivre.

La Fondation a également invité les lauréats et les candidats des trophées Lalla Hasnaa Littoral Durable des différentes régions à s’associer aux ateliers de formation pour appuyer leurs efforts de sensibilisation sur le terrain, et attirer l’attention des écoles sur la fragilité du littoral et la nécessité de le protéger.

La Fondation participe à la feuille de route 2015-2024 pour l’Éducation en vue du développement durable de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, les sciences et la culture (UNESCO), déployée actuellement dans un premier programme d’action de cinq ans (GAP, 2015-2019).

Ainsi, le programme « Jeunes reporters pour l’environnement », qui cible les collèges et lycées, s’attache à se conformer à l’ODD n° 4 sur l’efficacité de l’éducation à l’environnement, a indiqué la fondation, notant que ce programme cherche à sensibiliser les jeunes reporters aux questions de l’environnement et à développer leur esprit critique.

Il les invite à identifier les sujets environnementaux pertinents dans leurs régions, à les analyser avec méthode, à proposer des solutions et à sensibiliser le public aux problèmes soulevés en diffusant leurs reportages dans les médias locaux.

Cette année, le concours se propose de traiter de « l’eau, source de vie », répondant ainsi l’ODD n°6 du développement durable sur la gestion durable des ressources en eau, selon le communiqué qui précise que les ateliers accueilleront des agents de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable-branche eau qui présenteront les ressources en eau de chaque région, leur fragilité et la manière dont elles sont gérées et protégées.

Le programme « Éco-écoles », qui s’inscrit aussi dans le cadre de l’ODD n° 4 sur l’efficacité de l’éducation à l’environnement, rajoute, aux six thèmes traditionnellement traités (gestion de l’eau, énergie, déchets, alimentation, biodiversité et solidarité), celui des changements climatiques (ODD n°13).

Pour sensibiliser les enfants aux changements climatiques, la Fondation va présenter, lors de ces ateliers, ses outils pédagogiques et les ressources didactiques mises à sa disposition par les organismes des Nations Unies, d’après le communiqué.

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement a signé avec l’UNESCO, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture et la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques des partenariats pour relayer localement et régionalement cette dynamique mondiale.

Aujourd’hui, plus de 1.900 établissements dans 12 académies régionales d’éducation et de formation participent à la 12e édition du programme Éco-Écoles, et plus de 22.000 collégiens et lycéens ont participé au concours jeunes reporters pour l’environnement depuis son lancement, d’après la Fondation qui travaille en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale pour réussir ces deux programmes.

Voir Aussi