En vedetteLe Forum de l’Europe de l’Est de l’énergie, consacré à l’avenir du secteur énergétique

En vedette

-
07 Juin

Le Forum de l’Europe de l’Est de l’énergie, consacré à l’avenir du secteur énergétique

Varsovie – Le Forum de l’Europe de l’Est de l’énergie, consacré cette année à l’avenir du secteur énergétique dans la région et au rôle des énergies alternatives dans la sécurité énergétique et la protection de l’environnement, s’est tenu mercredi à Varsovie.

L’avenir de l’énergie en Europe de l’Est est fortement tributaire de l’utilisation de sources d’énergie alternatives et de l’augmentation des investissements alloués à ce domaine au vu des défis environnementaux et des engagements des pays concernés, a indiqué le ministère polonais de l’énergie.

Il est prévu que la Pologne, à l’instar d’autres pays, augmente l’offre de voitures électriques pour atteindre environ 200 modèles en 2020, indique la même source, ajoutant de nombreuses usines de construction de voitures qui utilisent du carburant polluant seront converties à la production de voitures électriques, ce qui permettra d’augmenter la production et de réduire les coûts.

Selon l’Agence internationale de l’énergie, plus d’1 million de véhicules électriques ont été vendus en 2017. En Pologne, ce chiffre n’a pas dépassé 2000 unités.

Par ailleurs, voici le Bulletin de l’écologie de l’Europe orientale:

Chypre :

Un projet visant à créer à Chypre, pour 1 million d’euros, un parc aux crocodiles, a été mis en échec grâce à la forte opposition de riverains et d’associations écologistes. Le conseil du village d’Achna a indiqué dans un communiqué de presse qu’il a voté pour le retrait de son soutien à la création du parc, par la société israélienne TSA Crocopark, en raison de la forte opposition du public à ce projet.

Six membres du conseil ont voté en faveur de l’abandon du projet et seulement deux membres l’ont soutenu, selon le communiqué. Le conseil du village, qui subit des difficultés financières, avait initialement voté en faveur de la création du parc, qui devrait accueillir 100 crocodiles, un magasin de souvenirs, un restaurant et des chemins forestiers autour d’un lac.

Des associations écologistes, des organisations agricoles et l’université de Chypre, ainsi qu’une grande partie de la population locale, se sont opposées au projet en invoquant qu’il nécessiterait de grandes quantités d’eau douce et qu’il affecterait, par conséquent, l’approvisionnement en eau du village.

Elles ont également indiqué que le parc pourrait favoriser la multiplication des moustiques ainsi que l’infection par le virus mortel du Nil occidental (West Nile), hébergé par les crocodiles.
Grèce :

L’association grecque des commerçants en détail a fait état mercredi d’une baisse notable de l’utilisation des sacs en plastique depuis l’interdiction en janvier dernier de leur distribution gratuite.

Pour réduire encore l’utilisation des sacs, l’association a lancé une campagne de sensibilisation dans dix grandes surfaces qui a permis de baisser le nombre des sacs en plastique de 76 pc durant le premier trimestre de l’année en cours en comparaison avec la même période période en 2017.

Les Grecs, gros utilisateurs des sacs plastiques de caisse jusqu’ici gratuits, sont contraints depuis le 1er janvier 2018 de payer 0,04 euro par sac, une mesure visant à dissuader leur usage prévue par la législation européenne, selon le ministère de l’Environnement.

L’usage des sacs plastique (dans les supermarchés, boulangeries, pharmacies, commerces etc) est « très grand » en Grèce et représente environ 400 sacs par habitant par an, alors que la moyenne dans les pays de l’Union européenne (UE) n’est que de 280, selon le ministère grec de l’Environnement qui se fixe l’objectif d’arriver à 90 sacs plastique faisant entre 15 et 50 microns d’épaisseur par habitant comme le prévoit la législation européenne.

Une première mesure, selon le ministère, est de faire payer le consommateur et si l’objectif n’est pas atteint, le prix montera à 0,07 euro plus TVA par sac plastique en 2019.

Le ministère n’exclut pas l’interdiction totale de la vente des sacs plastique de caisse à partir de 2020 si ces mesures s’avèrent inefficaces.

A noter que dans un premier temps, les kiosques, petits commerces sur les trottoirs, ainsi que les marchés ambulants ou de fruits et légumes en plein air sont exemptés de cette mesure, car selon une enquête ministérielle l’utilisation excessive des sacs en plastique est surtout le fait des supermarchés.

Etant donné que la plupart des sacs en plastique sont fabriqués en Grèce, le gouvernement avait dû négocier avec ces usines pour les inciter à fabriquer des sacs de moins de 15 microns ou de plus de 50 microns d’épaisseur.

Russie :

Le vice-ministre russe des ressources naturelles et de l’environnement, Sergey Yastrebov a tenu mercredi une réunion avec le secrétaire général de l’organisation mondiale de la météorologie (OMM), Petteri Taalas, axée principalement sur les moyens de booster la coopération bilatérale.

Voir Aussi