evenementsISESCO: Les moyens de promouvoir le développement durable dans le monde islamique au centre d’une…

evenements

Les moyens de promouvoir le développement durable dans le monde islamique ont été au centre d'une réunion de coordination entre l'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (ISESCO) et l'Autorité générale pour la météorologie et la protection de l'environnement du Royaume d'Arabie Saoudite (GAMEP), qui s'est ouverte mardi (18/09/18)  à Rabat.
18 Sep

ISESCO: Les moyens de promouvoir le développement durable dans le monde islamique au centre d’une réunion à Rabat

Rabat – Les moyens de promouvoir le développement durable dans le monde islamique ont été au centre d’une réunion de coordination entre l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) et l’Autorité générale pour la météorologie et la protection de l’environnement du Royaume d’Arabie Saoudite (GAMEP), qui s’est ouverte mardi à Rabat.

A l’ordre du jour de cette réunion de trois jours, figurent notamment des questions relatives à l’organisation du Prix du Royaume d’Arabie Saoudite pour la gestion environnementale dans le monde islamique, les préparatifs de la 8-ème Conférence islamique des ministres de l’environnement prévue en 2019 et le projet de célébration des villes islamiques respectueuses de l’environnement et du développement durable.

Dans une déclaration à la presse, le président général de la GAMEP, Khalil Ben Mosslih Al Thaqafi a indiqué que cette réunion sera l’occasion de débattre du rôle à jouer par les différents pays islamiques dans le domaine écologique et le développement durable.

Cette réunion sera également consacrée aux moyens à mobiliser par la GAMEP et l’ISESCO, afin de faire du Prix du Royaume d’Arabie Saoudite pour la gestion environnementale dans le monde islamique un vecteur de la protection de l’environnement dans le monde islamique, a affirmé M. Al Thaqafi, également président de la Conférence islamique des ministres de l’environnement et du bureau exécutif islamique de l’environnement, relevant que ce prix, qui était organisé à un niveau local, sera ouvert pour la première fois à l’ensemble du monde islamique.

Pour sa part, le directeur général de l’ISESCO, Abdelaziz Othmane Al-Tweijri a souligné que cette réunion constitue une occasion pour le renforcement de la coordination, la consultation et la coopération entre l’ISESCO et la GAMEP, en plus de l’examen des préparatifs concernant le Prix du Royaume d’Arabie Saoudite pour la gestion environnementale dans le monde islamique, dont le secrétariat général est assuré par l’ISESCO, ainsi que des propositions relatives aux travaux de la 8è conférence islamique des ministres de l’environnement.

La coordination et les partenariats engagés entre le Maroc, l’Arabie Saoudite et l’ISESCO sont de nature à booster l’action en faveur de l’environnement dans le monde islamique et à soutenir les efforts des pays membres en matière de développement durable, a-t-il souligné, saluant l’engagement de SM le Roi Mohammed VI et du Serviteur des Lieux Saints de l’Islam, le Roi Salmane Ibn Abdelaziz Al-Saoud en faveur de la protection et la préservation de l’environnement dans le monde islamique.

La cérémonie d’ouverture de cette réunion s’est tenue en présence des directeurs et présidents des centres spécialisés et des responsables et cadres de l’Autorité générale pour la météorologie et la protection de l’environnement du Royaume d’Arabie Saoudite.

Voir Aussi