evenementsLe C40 lance une « nouvelle alliance verte »

evenements

epa07164408 Mayoress of Barcelona, Ada Colau (2-L), the Mayor of Athens, Giorgios Kaminis (3-L), the Mayor of Berlin, Michael Mueller (2-R), and the Mayor of Milan, Giuseppe Sala (R), attend the 'C40 Talks: Cities Getting the Job Done' unique session at the Smart City Expo World Congress taking place at Fira de Barcelona in Barcelona, northeastern Spain, 14 November 2018. C40 Talks: Cities Getting the Job Done is a unique session dedicated to highlighting the innovative actions European cities are taking to deliver the Paris Agreement and clean the air we breathe through the Green and Healthy Streets Declaration.  EPA-EFE/MARTA PEREZ
10 Oct

Le C40 lance une « nouvelle alliance verte »

Copenhague – Les maires du C40, réunis mercredi à Copenhague, ont annoncé le lancement d’une « nouvelle alliance verte » visant à répondre à l’urgence climatique « en mettant la transition écologique et solidaire au cœur de toute action politique dans le respect des objectifs fixés par l’Accord de Paris ».

« La vaste coalition – y compris de jeunes activistes du climat et des représentants des syndicats, des entreprises et de la société civile – a annoncé son soutien à la vision du Global Green New Deal, alors que les maires des plus grandes villes du monde ont averti que la planète était en état d’urgence climatique », indique un communiqué du Sommet mondial du C40.

Dans le cadre de ce New Deal mondial vert, les métropoles membres du C40 ont réaffirmé leur engagement « à protéger notre environnement, à renforcer notre économie et à bâtir un avenir plus équitable en réduisant les émissions des secteurs les plus responsables de la crise climatique – transports, bâtiments, industrie et déchets – maintenir le chauffage global en deçà de l’objectif de 1,5 ° C de l’accord de Paris ».

« En tant que maires, notre priorité absolue est de protéger la sécurité de nos citoyens », a déclaré la maire de Paris et présidente du C40, Anne Hidalgo.

« Les dirigeants mondiaux se sont réunis à New York le mois dernier et n’ont encore une fois pas réussi à se mettre d’accord sur le niveau d’action nécessaire pour mettre fin à la crise climatique. Leur incompétence menace directement tous les peuples du monde alors que le temps ne cesse de courir contre nous. Il n’y a pas d’autre solution que le Global Green New Deal comme instrument essentiel pour remporter cette course contre la montre. Tous les décideurs doivent prendre leurs responsabilités pour en faire une réalité », a-t-elle souligné.

Pour le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, qui assurera la présidence du C40 à partir de décembre prochain, « nous entrons dans une décennie décisive pour la préservation de notre planète et la justice environnementale pour chaque communauté. Ensemble, nous continuerons à diriger la défense du monde et à promouvoir une vie meilleure et plus équitable pour tous ceux qui y vivent ».

Le maire de Copenhague, Frank Jensen, a indiqué que la capitale danoise « reconnaît l’urgence climatique et adhère au New Deal vert mondial, car le changement climatique est la plus grande menace pour la sécurité, la santé publique et la prospérité. Nous devons agir maintenant – et nous devons agir ensemble. Il n’y a pas besoin d’hésiter : les villes ont déjà beaucoup des solutions vertes nécessaires. »

« Alors que le besoin d’une action audacieuse pour le climat devient de plus en plus urgent, les maires et les villes montrent la voie et obtiennent des résultats », a déclaré Michael R. Bloomberg, président du conseil d’administration du C40, envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’action pour le climat et maire de New York 2002-2013.

« Ensemble, les villes du C40 ont pris des milliers de mesures couronnées de succès pour réduire les émissions de carbone et démontrent en quoi la lutte contre le changement climatique contribue à la croissance économique et à l’amélioration de la santé publique. Il n’y a pas de temps à perdre », a-t-il ajouté.

Soutenant que la bataille pour le climat sera en grande partie gagnée ou perdue dans les villes, le Secrétaire général des Nations-Unies, António Guterres, a rappelé que lors du Sommet de septembre sur le climat, au moins 70 pays et 100 villes ont convenu de renforcer leurs plans nationaux d’ici 2020.

« Nous devons poursuivre sur cette lancée. Les villes sont au cœur de cette course et je félicite le C40 pour son leadership à ce moment critique ».

Créé en 2005 par l’ancien maire de Londres Ken Livingstone, le C40 Cities regroupe plus de 90 des plus grandes villes du monde à des mesures climatiques audacieuses et à la construction d’un avenir plus sain et plus durable.

Représentant plus de 700 millions de citoyens et plus du quart de l’économie mondiale, les maires de 40 villes se sont engagés à atteindre les objectifs les plus ambitieux de l’Accord de Paris.

BI.

Voir Aussi